logo BDSP

Offres d'emploi


Détail de l'offre

Résultat 6 sur ~ 243 Retour à la liste des résultats


  1. Evaluation du risque cumulé via une approche probabiliste : à partir du logiciel MCRA développé dans le cadre du projet européen ACROPOLIS : réaliser une étude de cas appliquée à la population française et aux résidus de pesticides

    Stage. Val de Marne. Publié le 18/01/2018.

    Employeur

    L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) est un établissement public administratif placé sous la tutelle des ministères chargés de l’Agriculture, de la Consommation, de l’Environnement, de la Santé et du Travail. Elle intervient dans les domaines du travail, de l'environnement, de l'alimentation, de la santé et du bien-être des animaux, de la santé des végétaux avec un objectif prioritaire : contribuer à assurer la sécurité des travailleurs et des consommateurs.

    La Direction Evaluation des Produits Réglementés (DEPR) met en œuvre les actions de l’Anses en matière d’évaluation des risques pour l’homme, l’animal ou l’environnement, et de l’efficacité pour : les substances actives et produits phytopharmaceutiques, les substances actives et produits biocides, les fertilisants, supports de culture et produits assimilés. Dans ce champ, la DEPR évalue, selon la réglementation en vigueur, les produits phytopharmaceutiques, les matières fertilisantes, supports de cultures, substances actives et produits biocides, avant décision relative aux autorisations de mise sur le marché. La DEPR traite également, seule ou en transversal avec d’autres directions de l’agence, les sollicitations et saisines adressées à l’Anses, ainsi que les autosaisines.

    L’Unité Résidus et Sécurité des Aliments (URSA) est chargée de l’évaluation scientifique de la partie Résidus et Sécurité des Aliments des dossiers d’approbation de substances actives phytosanitaires et biocides, des demandes d’autorisation de mise sur le marché des préparations contenant ces substances, menées dans le cadre européen, zonal ou non et des dossiers de demandes de modifications de Limites Maximales de Résidus (LMR) dans les aliments. A ce titre, elle rédige la partie correspondante des dossiers, assure la cohérence de l’ensemble des évaluations réalisées et veille au respect des délais réglementaires. Elle contribue également aux développements méthodologiques menés au niveau européen et international dans son champ de compétence.

    Coordonnées

    Maisons Alfort (94700)

    http://www.anses.fr

    Description du poste

    Depuis la publication du Règlement (CE) No 396/2005 sur la fixation des Limites Maximales applicables aux Résidus (LMR) de pesticides, la mise en place d’une méthodologie européenne d’évaluation du risque cumulé liés à l’exposition aux résidus de pesticides pour les consommateurs est devenue une des priorités de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA), de la Commission Européenne et de plusieurs Etats Membres de l’Union Européenne.

    En 2008, l’EFSA concluait que l’utilisation d’une approche probabiliste serait nécessaire pour évaluer le risque cumulé pour le consommateur. Ainsi, un guide a été proposé relatif à l’utilisation d’une méthodologie probabiliste pour modéliser l’exposition aux résidus de pesticides via l’alimentation. Par la suite, l’EFSA a publié la méthodologie de regroupement des substances en vue d’une évaluation du risque cumulé ainsi que la liste des substances composant les premiers groupes de substances (CAG – Cumulative Assessment Group).

    Le projet européen Acropolis avait pour objectif final de disposer d’un outil informatique utilisable pour l’évaluation du risque cumulé, la gestion du risque et la communication sur le risque. Ce projet a abouti au développement du logiciel MCRA (Monte Carlo Risk Assessment) permettant de réaliser une évaluation probabiliste des expositions cumulées aigüe et chronique à un groupe de pesticides via l’alimentation. Ce logiciel propose les options et les différents modèles, notamment identifiés par l’EFSA, pour conduire des évaluations de base ou affinées.

    Depuis 2015, l’URSA s’investit dans des travaux dont l’objectif principal est de se familiariser de façon approfondie avec le fonctionnement du logiciel et son utilisation dans le cadre d’évaluations du risque cumulé aigu et chronique pour le consommateur français au travers d’études de cas.

    Le premier objectif du stage proposé pour l’année 2018 est de poursuivre ces travaux : le stagiaire explorera des fonctionnalités du logiciel qui n’ont pas encore pu être utilisées afin d’affiner les résultats précédents. Il testera également l’impact sur l’évaluation du risque de nouvelles hypothèses d’exposition. Ceci permettra non seulement de mieux appréhender l’utilisation et le fonctionnement des nouvelles fonctionnalités testées, mais surtout d’acquérir des arguments pour les échanges qui ont lieu au niveau européen (EFSA, Commission Européenne et autres Etats-Membres). Ces échanges ont pour but de définir la méthodologie harmonisée d’évaluation du risque cumulé pour le consommateur lié aux résidus de pesticides.

    Le 2ème objectif du stage est de sensibiliser les membres de l’unité à l’utilisation dudit logiciel, par exemple en proposant un mode opératoire, ou en mettant en place des sessions de formation à l’utilisation du logiciel, comprenant notamment des démonstrations.

    Profil recherché : débutants acceptés

    Formation supérieure (Master 2).

    Une connaissance des bases de l’évaluation du risque est indispensable. Le candidat devra savoir utiliser les outils informatiques et les bases de données (Access). S’agissant d’un travail réalisé en collaboration internationale, une connaissance de l’Anglais suffisante pour lire et communiquer oralement en Anglais est indispensable. Le candidat devra faire preuve d’organisation et d’autonomie. Des connaissances en modélisation et sur l’approche probabiliste en évaluation du risque seraient appréciées.

    Stage

    Stage conventionné de 6 mois, à temps plein

    A pourvoir début 2018

    Rémunération: 554.40 €/mois (hors frais de transports)

    Contact(s)

    Tuteurs: Alexia Faure, Alexandra Mienné

    (alexia.faure@anses.fr ; alexandra.mienne@anses.fr)

    Modalités de candidature

    Date limite : 09/02/2018

    Adresser les candidatures par courriel (lettre de motivation + cv) à :

    alexia.faure@anses.fr et alexandra.mienne@anses.fr