logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Stage de Master 2 Épidémiologie Biostatistique: Risque cardiovasculaire précoce après radiothérapie pour un cancer du sein - étude de biomarqueurs circulants

    Stage. Haute Garonne. Publié le 22/10/2018.

    Employeur

    L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est l'expert français en matière de recherche et d’expertise dans les domaines de la sûreté nucléaire, du contrôle et de la protection des matières nucléaires et de la protection contre les rayonnements ionisants.

    Au sein de l’IRSN, les recherches menées par le Laboratoire d’Epidémiologie visent à améliorer les connaissances sur les effets sanitaires des rayonnements ionisants chez l’homme, notamment dans le cadre d’expositions d’origine professionnelle, médicale ou environnementale.

    Dans le domaine des expositions en milieu médical, ces recherches se font en collaboration avec des établissements de santé (hôpitaux, cliniques, Centres de Lutte contre le Cancer, …) ou de recherche (INSERM, ...)

    Description du poste

    Nous cherchons un/e stagiaire pour une étude portant sur l’évaluation de la cardiotoxicité radio-induite précoce survenant chez des patientes traitées par radiothérapie pour un cancer du sein (étude BACCARAT).

    Le poste est basé à Toulouse INSERM UMR1027.

    Le stage s’appuiera sur les données d’une cinquantaine de patientes de l'étude BACCARAT, cohorte prospective monocentrique de 114 patientes atteintes d’un cancer du sein et pour lesquelles le traitement a été une radiothérapie (RT) sans chimiothérapie. Ces patientes ont été incluses entre Octobre 2015 et Décembre 2017 puis suivies prospectivement pendant 6 mois puis 24 mois après la RT.

    Le bilan cardiaque comprend

    • une description des facteurs de risque classiques de maladies cardiovasculaire (tabac, cholestérol, …): avant RT
    • mesures d'échographies cardiaques pour quantifier différents indicateurs de la fonction myocardique : avant RT et à RT+6mois
    • Sur le plan biologique, à partir des prélèvements sanguins réalisés, les mesures d’un panel de 17 biomarqueurs circulants (CRP, NT-ProBNP, Interleukines, etc.) ont été effectuées avant RT, à la fin de la RT, à RT+6 mois.
    • Une reconstruction précise des doses absorbées par le cœur est ses sous structures (ventricule gauche et artères coronaires) a été réalisée.

    L’objectif du stage : A partir d’un panel de 17 biomarqueurs circulants (CRP, NT-ProBNP, Interleukines, etc.), identifier les biomarqueurs les plus pertinents dans l’évaluation de la cardiotoxicité radio-induite en s’appuyant sur les mesures réalisées avant RT, en fin de RT et à RT+6 mois d’une cinquantaine de patientes de la cohorte BACCARAT.

    Profil recherché : débutants acceptés

    Titulaire d’un Master 1 en Santé Publique / Epidémiologie / Biostatistique

    Faire preuve de rigueur, d’organisation et disposer de bonnes capacités d’analyse, de rédaction et de synthèse.

    Avoir d’excellentes compétences organisationnelles et faire preuve d’autonomie

    Faire preuve d’une bonne capacité de communication écrite et orale en français et une bonne compréhension à l’écrit de l’anglais.

    Stage

    Encadrant : Sophie Jacob, PhD, épidémiologiste IRSN (Pole Radioprotection de l’Homme, Service de Radiobiologie et d’Epidémiologie, Laboratoire d’Epidémiologie), en poste à Toulouse au sein de l’équipe d’épidémiologie cardiovasculaire de l’unité INSERM UMR 1027

    Lieu du stage : Toulouse, dans les locaux de l’INSERM UMR 1027, 37 allée Jules Guesde, 31000 TOULOUSE

    Période du stage : à partir de février 2019 (durée 6 mois)

    Convention de stage avec l'IRSN. Le stage est rémunéré selon les conditions habituelles.

    Contact(s)

    Sophie Jacob, IRSN, sophie.jacob@irsn.fr, 05 61 14 56 08

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 03/12/2018

    envoyer CV + lettre de motivation + rapport de stage de M1 (si possible) à Sophie Jacob sophie.jacob@irsn.fr