logo BDSP

Offres d'emploi


  1. L'équipe "Générations et Santé" du CESP (Inserm U1018) recherche un.e post-doctorant.e pour le programme E3N Cardiovasculaire

    Offre d'emploi. CDD. Val de Marne. Publiée le 26/09/2018.

    Employeur

    Le Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP) regroupe 400 chercheurs, ingénieurs et doctorants travaillant sur la plupart des thématiques de santé publique. Le CESP a été créé en 2010 par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’Université Paris Sud (UPS) et l’Université Versailles Saint Quentin (UVSQ) et il est basé à Villejuif, Val-de-Marne.

    L’équipe Générations et Santé, dirigée par Gianluca Severi, est une des équipes du CESP, basée à l’Institut Gustave Roussy. Elle comprend une cinquantaine de personnes et base l’essentiel de ses travaux de recherche sur les grandes études de cohorte dont elle a la charge : E3N (sélectionnée comme Très Grande Infrastructure de Recherche en 2009) et E4N (sélectionnée comme Investissement d’Avenir en 2011).

    Coordonnées

    Equipe Générations et Santé - CESP

    EMT -1

    Gustave Roussy

    114 rue Edouard Vaillant

    94800 Villejuif

    https://www.e4n.fr/

    Description du poste

    Le contexte

    E3N (Etude Epidémiologique auprès des femmes de l’Education Nationale) est une étude de cohorte à laquelle participent environ 100 000 femmes volontaires adhérentes à la MGEN (Mutuelle Générale de l’Education Nationale). Les informations concernant leur mode de vie (alimentation, traitements hormonaux…) et l’évolution de leur état de santé (notamment cancer et maladies chroniques) sont recueillies par auto-questionnaires tous les 2-3 ans depuis 1990. E4N vise à prolonger E3N en suivant les conjoints et les descendants des femmes de l’étude E3N (enfants et petits-enfants). L’objectif est de mieux comprendre, dans l’apparition des maladies, ce qui relève de la part génétique, de l’environnement familial et de l’environnement extra-familial.

    Le programme E3N cardio-vasculaire

    Ce nouveau programme de recherche 2017-2021 s’inscrit dans une démarche d’amélioration de la santé cardio-vasculaire de la femme. Il vise à une meilleure connaissance des spécificités du risque CV féminin avec l’objectif à terme d’engager des actions marquantes de prévention et de guider les prises en charge thérapeutiques.

    Les objectifs du programme sont :

    • l’étude de l'association entre différents facteurs de risque dont les facteurs hormonaux, reproductifs et nutritionnels et le risque d'événements coronariens dans la cohorte E3N ;
    • la validation des scores de risque cardio-vasculaire existants sur le risque coronarien chez les femmes de la cohorte E3N ;
    • la création d'un nouveau score de risque coronarien de la femme.

    Description du poste

    Le/la postdoctorant·e recruté·e sera chargé.e de réaliser des analyses statistiques sur les facteurs de risque cardiovasculaire connus et d'explorer de nouvelles expositions afin d'étudier les facteurs de risque qui pourraient être spécifiques de la femme. Il.elle coordonnera aussi la collecte et validation des nouveaux événements cardiovasculaires, en relation avec le Pôle logistique et acquisition des données de l'équipe. Il.elle travaillera en relation avec la responsable scientifique du programme et avec les partenaires scientifiques du projet. Il/elle participera à l’élaboration de rapports et d’articles scientifiques, ainsi qu’aux réunions du programme auxquelles il/elle présentera les résultats intermédiaires.

    Perspectives d'évolution du poste

    • élargissement du programme aux pathologies neurovasculaires
    • développement du programme cardiovasculaire dans la nouvelle cohorte E4N
    • responsabilité du programme et de la thématique de recherche au sein de l'équipe

    Profil recherché : débutants acceptés

    Les candidat·es doivent être titulaires d'une thèse en épidémiologie ou discipline proche (biostatistiques, santé publique). Une première expérience et des connaissances sur les pathologies cardiovasculaires ou cardiométaboliques sont fortement souhaitées.

    Ils.elles doivent posséder de solides compétences en analyse quantitative, de bonnes bases en SAS ou R. Des compétences dans le traitement de données complexes et/ou longitudinales seraient un plus.

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    Le poste proposé est un plein temps à pourvoir à partir de novembre 2018 , dans le cadre d’un CDD de 24 mois selon grille Inserm. Le salaire mensuel pour ce poste se situera à partir de 2 620€ brut (selon expérience), avec renouvellement et évolution envisageables.

    Contact(s)

    aspects scientifiques: Marie-christine.BOUTRON@gustaveroussy.fr

    aspects administratifs: pascale.gerbouin-rerolle@gustaveroussy.fr

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 26/10/2018

    Les dossiers de candidature comprendront : un CV détaillé, une lettre de motivation, 2 exemples de textes scientifiques du / de la candidate, les coordonnées de 2 personnes de référence et devront être transmis par mail sous la référence "Post-doctorant.e Cardiovasculaire E3N" à Marie-christine.BOUTRON@gustaveroussy.fr et pascale.gerbouin-rerolle@gustaveroussy.fr