logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Santé publique France recrute un Chargé d'étude scientifique (f/h) - réf. DIRE-CDD-2018-06

    Offre pourvue. Offre d'emploi. CDD. Bouches du Rhône. Publiée le 20/06/2018, maj : 11/07/2018.

    Employeur

    Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

    1° L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;

    2° La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;

    3° La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;

    4° Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;

    5° La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;

    6° Le lancement de l'alerte sanitaire.

    L’agence est organisée autour de 10 directions scientifiques et transversales et de 6 directions assurant le support et le soutien à l’activité.

    Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

    Coordonnées

    Le siège de l’agence est situé à Saint-Maurice (94). Elle dispose également d’implantations régionales auprès des agences régionales de la santé.

    Localisation du poste :

    Cellule d’Intervention en région PACA-Corse

    C-o Agence régionale de santé

    132, boulevard de Paris

    CS 50039

    13331 Marseille cedex 03

    https://www.santepubliquefrance.fr

    Description du poste

    Affectation :

    La direction des régions (DiRe) pilote l’action régionale de l’agence nationale de santé publique.

    Santé publique France conduit son action régionale au travers de ses cellules d’intervention en région (Cire) placées au plus près du terrain auprès des agences régionales de santé (ARS) ; elles leur apportent l’expertise scientifique dans le champ de la veille, surveillance et de l’alerte sanitaire pour l’aide à la décision des politiques de santé régionales.

    Au nombre de 12 en métropole et 3 en Outre-mer (Antilles, Guyane et Océan Indien), les 15 Cire assurent ainsi la veille, l’alerte et la surveillance de l’état de santé de la population sur l’ensemble du territoire et jouent un rôle majeur dans la gestion locale des situations de crise sanitaire. Les Cire sont le représentant unique en région de Santé publique France. A ce titre, elles représentent l’ensemble des missions de Santé publique France.

    Missions-Activités :

    L’épidémiologiste sera amené à réaliser en priorité les activités liées à la surveillance des arboviroses, en collaboration avec le chef de projet et les autres épidémiologistes de la Cire :

    1. Evaluer le dispositif de surveillance 2018 du chikungunya, de la dengue et des infections à virus Zika mis en place par l’ARS Paca (adaptation du dispositif de surveillance renforcée). Cette évaluation devra permettre d’établir en fin de saison de surveillance (novembre 2018) :
    • La part des cas suspects importés virémiques pour lesquels l’opérateur public de démoustication (OPD) a été sollicité sans attendre les résultats biologiques, et les raisons qui ont motivé ce choix.
    • La part des cas suspects importés virémiques pour lesquels l’OPD a été sollicité sans attendre les résultats biologiques qui n’ont pas été confirmés (prospections et traitements de lutte anti vectorielle (LAV) inutiles) et le nombre de prospections et le de traitements LAV réalisés.
    • La part des cas suspects importés virémiques pour lesquels l’OPD a été sollicité après confirmation, et le nombre de prospections et le de traitements LAV réalisés.
    • La part des cas signalés après confirmation (DO et rattrapage laboratoires) et le nombre de prospections et de traitements LAV réalisés.
    • Les délais entre la date de signalement, la date de prélèvement et la date d’obtention des résultats biologiques pour les cas suspects importés virémiques.
    • Les délais entre la date de signalement, la date de prélèvement et la date d’obtention des résultats biologiques pour les cas signalés après confirmation (DO et rattrapage laboratoires).
    • La part des prescriptions inadaptées pour les cas suspects importés virémiques.
    1. Contribuer à l’animation du groupe d’échange de pratiques professionnelles (GEPP) sur les thématiques suivantes :
    • Valoriser les données de surveillance, animer les échanges au sein du GEPP et notamment partager les questions/réponses, assurer le suivi du programme de travail du GEPP.
    • Participer à la réalisation/adaptation/actualisation des outils de la surveillance renforcée (fiches de signalement, procédures, questionnaires, informations des professionnels de santé), d’investigation des cas autochtones, de formation des équipes en cas d’émergences et de formation des Cire nouvellement impliquées.
    • Participer à d’autres actions/travaux du programme de travail du GEPP en cas de besoin.
    1. Réaliser les activités de surveillance de la dengue, du chikungunya et du zika pour les régions Paca et Corse :
    • Formation des personnels ARS (surveillance, investigation des cas signalés et des cas autochtones).
    • Suivi de l’investigation de cas signalés en proche collaboration avec la CVAGS.
    • Suivi des résultats biologiques des patients signalés et des demandes d’analyses complémentaires auprès des laboratoires.
    • Rattrapage des cas non signalés grâce à la collecte et l’analyse quotidienne des données des laboratoires nationaux effectuant les recherches biologiques pour ces maladies (Biomnis et Cerba).
    • Investigation des cas autochtones en collaboration avec l’ARS.
    • Contrôle qualité des données de surveillance.
    • Rétro-information (hebdomadaire, bilan annuel, rapports d’investigation) et préparation des retex.

    En cas de nécessité de service ou en situation d’urgence ou de crise, il pourra participer à toute activité entrant dans les missions de Santé publique France et dans le champ de ses compétences si cela s’avère nécessaire :

    1. Contribuer au traitement des signaux sanitaires :
    • réceptionner, valider et investiguer des signaux sanitaires.
    • participer à la prise en charge d’alertes sanitaires et au suivi épidémiologique (définition de la méthodologie adaptée, réalisation de l’investigation associée, synthèse et communication des résultats de l’investigation).
    • participer à l'animation régionale de la veille et de l'alerte sanitaire (participation à des groupes de travail thématiques, élaboration d'outils, animation de formations)
    1. Participer à l'analyse des données régionales de surveillance.
    2. Participer à l’animation des programmes de surveillance régionaux dans les domaines infectieux et environnementaux, à l'analyse des données régionales et participation au dispositif de surveillance non spécifique.
    3. Contribuer à l’amélioration du recueil et de la qualité des données de surveillance.
    4. Participer aux études ou programmes visant à mieux connaître, surveiller ou prévenir les risques pour la santé.
    5. Participer à la veille quotidienne et aux réunions de la Cire.

    Les missions, activités et finalités décrites ci-dessus sont susceptibles d'évoluer, notamment en fonction des révisions périodiques des orientations stratégiques et du programme d'activité de Santé publique France. L’agent pourra être amené à participer à d'autres projets en tant que de besoin.

    Profil recherché : confirmés

    Formation scientifique Bac + 5 en épidémiologie

    Expérience professionnelle souhaitée dans une structure d'épidémiologie ou de santé publique ou programme Profet/Epiet.

    Aptitudes et compétences :

    • Maîtrise des méthodes et techniques d’épidémiologie d’intervention
    • Aptitude à l’animation de réseaux
    • Rigueur scientifique
    • Qualités relationnelles, aptitudes au travail d’équipe
    • Autonomie et esprit d'initiative
    • Capacités de communication orale et écrite
    • Pratique des logiciels épidémiologiques et statistiques généralistes

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    CDD de droit public à plein temps de 6 mois

    Détachement fonction publique d’Etat, Territoriale ou Hospitalière possible

    Contact(s)

    Philippe Malfait, DiRe-Cire PACA Corse – tél : 04 13 55 83 07

    Sur le recrutement : Marie-Christine Morel, DRH – tél : 01 41 79 68 28

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Adresser les candidatures (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence de l’annonce par courriel : recrut@santepubliquefrance.fr