logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Repérage des besoins éducatifs des personnes vivant avec un diabète de type 2 en vue d’un référentiel : réalisation de la phase qualitative de l’étude REBONDIR

    Stage. Meurthe et Moselle. Publié le 20/04/2018.

    Employeur

    Le laboratoire de recherche interdisciplinaire en santé, APEMAC (EA 4360) est une unité de recherche de l'Université de Lorraine. APEMAC est composé de deux équipes :

    • MICS : Mesures et interventions complexes en santé dont le (site de Nancy)
    • EPSAM : Adaptation, comportements de santé et prise en charge psychologique (site de Metz)

    Parmi les axes de recherche du laboratoire, figure l'axe "Autonomie, processus d’adaptation du patient et dispositifs d’accompagnement" au sein duquel sont conduits des travaux de recherche portant sur les processus d’adaptation et d’autonomie du patient, les dispositifs éducationnels dédiés aux malades chroniques, et à leur entourage, ainsi qu’à la population générale, l’humanisation des dispositifs de soins et des parcours de santé. L'éducation thérapeutique est un des objets de recherche de cet axe.

    Cet axe réunit des chercheurs venant de nombreuses disciplines : psychologie, droit, philosophie, sociologie, épidémiologie.

    Coordonnées

    APEMAC

    Faculté de Médecine - Université de Lorraine

    9 avenue de la Forêt de Haye

    BP 20199

    54505 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex

    http://apemac.univ-lorraine.fr/

    Description du poste

    L'éducation thérapeutique du patient (ETP) est unanimement reconnue comme l’un des piliers de la médecine pour de nombreuses malades chroniques dont le diabète de type 2 (DT2). Elle permet l’optimisation des soins et participe à la structuration du parcours de soins. Malgré le déploiement des programmes autorisés d’ETP, les besoins éducatifs ne semblent pas totalement couverts, que ce soit sur le court ou sur le long terme. Un référentiel ou guide de bonnes pratiques co-construit avec les patients encouragerait les acteurs de l’ETP (professionnels de premier et deuxième recours, équipes hospitalières, libéraux, associations de patients, tutelles…) à maintenir, adapter, perfectionner ou simplement mettre en œuvre des activités d’ETP répondant à des critères de qualité. La démarche éducative repose sur l’identification des besoins et des expériences vécues des patients concernés, en vue d’élaborer un accompagnement et des objectifs d’apprentissages ciblés et adaptés. La construction d’un référentiel de compétences ne peut donc pas se concevoir ni se construire sans interroger les patients eux-mêmes, dans le cadre d’une coproduction patients-professionnels afin d’en assurer une assise d’emblée opérationnelle.

    L’étude REBONDIR a pour objectif d’identifier les besoins éducatifs des personnes vivant avec un DT2 en vue d’élaborer un référentiel de compétences des patients. Dans le cadre de cette étude, une enquête qualitative sera réalisée auprès de patients afin d’explorer leurs vécus, d’y repérer les besoins éducatifs et de les caractériser. La réalisation de cette phase qualitative sera confiée à l’étudiant(e) stagiaire.

    Le.a stagiaire aura ainsi pour missions de :

    • s’approprier les éléments de la littérature mis à disposition par le groupe projet et, éventuellement, de les compléter ;
    • élaborer un guide d’entretien, à partir de la littérature et conjointement avec les professionnels partenaires du projet ;
    • réaliser les entretiens et de les analyser ;
    • rendre compte des résultats de cette phase qualitative au groupe projet afin de participer à l’élaboration du référentiel.

    Profil recherché : débutants acceptés

    Le.a stagiaire devra présenter une bonne maîtrise des outils de la recherche qualitative. Il.elle sera amené.e à travailler avec l’équipe projet, en interdisciplinarité. Il est attendu qu’à la fin de ce stage, l’étudiant.e soumette un article présentant les résultats de la recherche qualitative, à une revue scientifique à comité de lecture.

    Le profil recherché pour ce stage est un.e étudiant.e de Master 2 en promotion de la santé, sciences sociales, ou santé publique.

    Stage

    Le stage se déroulera au sein du laboratoire de recherche interdisciplinaire en santé, APEMAC (EA 4360) de l’Université de Lorraine. Il se déroulera d’octobre 2018 à juin 2019, à temps partiel (60%). Il sera rémunéré selon la législation en vigueur. Une convention de stage sera élaborée entre l'institution d'appartenance de l'étudiant.e et l'Université de Lorraine.

    Le stage sera co-encadré par le porteur de l'étude REBONDIR (médecin diabétologue) et un des partenaires (maître de conférences en sociologie).

    Contact(s)

    Joëlle Kivits : joelle.kivits@univ-lorraine.fr

    Modalités de candidature

    Date limite : 31/05/2018

    Les candidat.es intéressé.es enverront un CV et une lettre de motivation par email : joelle.kivits@univ-lorraine.fr