logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Offre de stage de 6 mois en épidémiologie sociale au laboratoire MESuRS (Cnam)

    Offre pourvue. Stage. Paris. Publié le 24/11/2017, maj : 08/12/2017.

    Employeur

    Le laboratoire "Modélisation, épidémiologie et surveillance des risques sanitaires" (MESuRS) du Conservatoire national des Arts et Métiers a été créé au 1er janvier 2011.

    L’objectif structurant du laboratoire MESuRS est de valider des outils scientifiques pour l’évaluation et la gestion des risques de sécurité sanitaire. Ce choix correspond à une analyse mettant les méthodes et outils de quantification des risques au cœur des métiers de la sécurité sanitaire, avec pour vocation principale d’apporter des réponses opérationnelles à des enjeux de sécurité sanitaire dont les retombées potentielles sont importantes tant social qu’économique.

    Coordonnées

    292 rue Saint Martin

    75003 Paris

    http://mesurs.cnam.fr/

    Description du poste

    Analyse de l’évolution des inégalités sociales liées au VIH dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne

    Contexte

    Les interventions de santé publique, même quand elles contribuent à une amélioration de l’état de santé général des populations, ont souvent comme conséquence indésirable de concentrer les maladies parmi les groupes les plus défavorisés. Le VIH/SIDA est une maladie récente, et des programmes de santé d’ampleur ont été mis en place en Afrique subsaharienne durant les dernières années. La question de savoir si, oui ou non, la réponse à l’épidémie est susceptible de générer des inégalités sociales dans le risque d’infection à VIH est donc de première importance. Il est d’autant plus pertinent de s’intéresser à cette question que des données de qualité sont disponibles pour y répondre.

    Depuis une vingtaine d’années, le programme DHS (Demographic and Health Surveys) réalise des enquêtes démographiques et de santé en population générales dans de nombreux pays du Sud. Ces enquêtes comportent différents indicateurs concernant la santé sexuelle et le VIH, tels que la prévalence du VIH, les comportements sexuels à risque, et le recours aux services de prévention du VIH (dépistage du VIH, prévention de la transmission de la mère à l’enfant et circoncision médicalisée).

    Ces enquêtes comportent également des indicateurs de position socio-économique, tels que le niveau d’éducation et l’index de richesse.

    Objectif

    En compilant les données pour les pays où plusieurs enquêtes successives ont été conduites à des périodes différentes (2003-2008 et 2008-2014), l’objectif de ce stage est de tester l’hypothèse d’un accroissement des inégalités sociales liées au VIH pour des contextes épidémiologiques variés.

    Méthodes

    Dans un premier temps, une recherche bibliographique identifiera les indicateurs VIH disponibles dans les données des enquêtes DHS pour lesquels des inégalités sociales ont déjà été documentées. Cette recherche bibliographique permettra également de discuter les indicateurs socioéconomiques fréquemment utilisés dans l’étude des inégalités de santé, en particulier au Sud.

    Dans un second temps, le/la stagiaire devra compiler dans une base unique les données (accessibles en ligne) des enquêtes DHS éligibles pour cette étude.

    A partir de cette base de donnée, il/elle conduira une analyse statistique afin de mesurer l’association entre, d’une part, les différents indicateurs VIH retenus, et d’autre part les indicateurs socioéconomiques. Les évolutions temporelles dans les inégalités entre ces deux périodes seront également étudiées. Cette analyse statistique sera conduite à l’aide de modèles multi-niveaux afin de prendre en compte certaines variables mesurées à l’échelle régionale (prévalence régionale du VIH par exemple).

    La compilation des données et l’analyse statistique sera conduite à l’aide du logiciel R.

    Lieu

    Le stage aura lieu au sein du laboratoire « Modélisation, Epidémiologie et Surveillance des Risques Sanitaires » du Conservatoire national des Arts et Métiers (dirigé par le Pr William DAB - http://mesurs.cnam.fr), sous la direction de Kévin JEAN, Maître de conférences en épidémiologie.

    Profil recherché : débutants acceptés

    Niveau ingénieur/ Master 2 en épidémiologie, santé publique ou biostatistiques

    Compétences à mettre en oeuvre :

    • Recherche bibliographique et revue critique de la littérature scientifique dans les domaines de l’épidémiologie du VIH et des inégalités sociales de santé ;
    • Data management ;
    • Analyses statistiques de données épidémiologiques à l’aide de méthodes avancées : régressions logistiques/de Poisson multivariées, modèles Generalized Estimating Equation (GEE) ;
    • Utilisation du logiciel statistiques R ;
    • Rédaction scientifique.

    Stage

    Le stage débutera entre janvier et mai 2018, pour une période de 5 à 6 mois.

    Une convention de stage est obligatoire.

    La gratification du stage sera d'environ 550 euros/mois.

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 15/12/2017

    Pour candidater, envoyer CV et lettre de motivation à Kévin JEAN kevin.jean@lecnam.net).