logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Santé publique France recrute un Epidémiologiste, chargé de projet sur les infections d'origine alimentaire (h/f) - réf. DMI-CDD-2017-05

    Date limite de candidature dépassée. Offre d'emploi. CDD. Val de Marne. Publiée le 26/09/2017, maj : 12/10/2017.

    Employeur

    Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

    1° L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;

    2° La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;

    3° La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;

    4° Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;

    5° La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;

    6° Le lancement de l'alerte sanitaire.

    L’agence est organisée autour de 10 directions scientifiques et transversales et de 6 directions assurant le support et le soutien à l’activité. Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

    Coordonnées

    Site de Saint-Maurice (siège) : 12 rue du Val d’Osne à Saint-Maurice (94)

    http://www.santepubliquefrance.fr

    Description du poste

    La Direction des Maladies Infectieuses (DMI) de Santé publique France coordonne la surveillance nationale des maladies infectieuses et l’alerte dans ce domaine. Elle réalise ou participe à des études épidémiologiques descriptives ou analytiques, des projets d’analyse de risque ou de modélisation de la dynamique de la transmission des maladies infectieuses.

    L’unité EAZ assure la surveillance nationale des infections entériques, d’origine alimentaire, à transmission vectorielle, et des zoonoses. Elle définit et met en place des systèmes de surveillance, les anime et les coordonne (déclaration obligatoire, réseaux de cliniciens hospitaliers, réseaux de laboratoires d’analyse biomédicales, systèmes sentinelles, etc.) Elle coordonne et assure un appui méthodologique aux cellules en région (Cire) pour l’investigation d’alertes et d’épidémies. L’unité coordonne ou participe à des activités d’expertise et des études épidémiologiques nationales. Afin d’assurer une continuité de réponse, l’unité est organisé avec des épidémiologistes positionnés en 1er, 2ème ou 3ème ligne sur une cinquantaine de thématiques différentes. Les travaux dans le domaine des infections alimentaire se font en lien étroite avec des partenaires multidisciplinaire comme les Centres nationaux de référence (CNR), la Direction générale de l’Alimentation (DGAL), et l’Agence national de la sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

    Missions :

    La personne recrutée assurera, au sein d’une équipe de 13 personnes et sous la responsabilité du responsable de l’unité, les activités suivantes dans le domaine des infections d’origine alimentaire, dont il sera, selon les thématiques, l’épidémiologiste référent de première ligne ou de seconde ligne.

    Activités :

    Surveillance épidémiologique :

    • Animation, coordination et évaluation des systèmes de surveillance des infections d’origine alimentaire, en lien avec les CNR (yersiniose, Campylobacter, échinococcose, trichinellose, salmonellose, listériose, toxi-infections alimentaires collectives (TIAC), syndromes hémolytiques et urémiques, botulisme, fièvre typhoïde) ;
    • Conduite d’analyses des données de surveillance et des bases médico-administratives et production de bilans, rapports, mises à jour du site web ;
    • Contribution au développement de stratégies et méthodes de surveillance plus performantes intégrant les possibilités ouvertes par les développements en microbiologie et bio-informatique (en particulier le séquençage du génome entier).

    Conduite et coordination d’investigations nationales/interrégionales d’épidémie, et appui méthodologique aux ARS et Cires pour ces investigations au niveau régional.

    Conduite ou contribution à des études épidémiologiques utiles à la caractérisation des risques infectieux d’origine alimentaire (fardeau des infections, facteurs de risque, attribution des sources).

    Participation à des groupes d’experts et des groupes de travail de l’Anses, du Ministère chargé de la santé, du Minsitère de l’Agriculture et de la peche, du haut Conseil de la santé publique, et autres agences

    Participation à la surveillance et à des projets Européens et internationaux : ECDC , EFSA, OIE, OMS, International collaboration group on burden of illness studies.

    Coordination du groupe de travail pour le développement d’une boite à outils pour l’investigation de TIAC et d’épidémies d’origine alimentaire.

    Rédaction d’articles.

    Activités de formation et encadrement de stagiaires.

    La personne recrutée participera aux astreintes de Santé publique France et contribuera à toute action entrant dans les missions de l’agence si cela s’avère nécessaire en situation de crise, dans la limite de ses compétences.

    Profil recherché : confirmés

    Doctorat ou Bac+ 5 et 5 ans d’expérience

    Formation en épidémiologie et/ou santé publique de niveau Master 2 (ou équivalent). Une formation médicale est souhaitée.

    Expérience professionnelle dans le domaine de l’épidémiologie des maladies infectieuses ; bonne connaissance du système de santé publique français. Une expérience dans le domaine des infections d’origine alimentaire serait un plus.

    • Capacité de travail en partenariat multidisciplinaire ;
    • Bonnes qualités relationnelles et esprit d’équipe ;
    • Très grande rigueur ;
    • Sens de l’organisation et de la méthode, bonne gestion du temps ;
    • Capacités d’anticipation d’initiative et de décision ;
    • Capacités rédactionnelles, expérience de publications scientifiques ;
    • Bon niveau de maitrise des logiciels statistiques (Stata, R…)

    et bureautiques (Word, Excel, Outlook, Powerpoint) ;

    • Anglais lu, parlé et écrit nécessaire ;
    • Capacité à se mobiliser en urgence

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    CDD de 24 mois de droit public à plein temps.

    Détachement fonction publique d’Etat, Territoriale ou Hospitalière possible

    Contact(s)

    Sur le poste : H de Valk, responsable de l’unité EAZ – tél : 01 41 79 67 28

    Sur le recrutement : Marie-Christine Morel, DRH – tél : 01 41 79 68 28

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 12/10/2017

    Adresser les candidatures (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence de l’annonce par courriel : recrut@santepubliquefrance.fr