logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Offre d’emploi CDD Data-Manager/Programmeur SAS

    Date limite de candidature dépassée. Offre d'emploi. CDD. Val de Marne. Publiée le 29/08/2017.

    Employeur

    Le Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP) regroupe 400 chercheurs, ingénieurs et doctorants travaillant sur la plupart des thématiques de santé publique. Le CESP a été créé en 2010 par l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), l’Université Paris Sud (UPS) et l’Université Versailles Saint Quentin (UVSQ) et il est basé à Villejuif, Val de Marne.

    L’équipe Générations et Santé dirigée par Gianluca Severi est une des équipes du CESP, basée à l’Institut Gustave Roussy. Elle comprend une quarantaine de personnes et base l’essentiel de ses travaux de recherche sur les grandes études de cohorte dont elle a la charge : E3N (sélectionnée comme Très Grande Infrastructure de Recherche en 2009) et E4N (sélectionnée comme Investissement d’Avenir en 2010).

    Coordonnées

    Inserm UMRS 1018

    Gustave Roussy

    114 rue Edouard Vaillant

    94805 Villejuif Cedex

    Description du poste

    Contexte

    E3N est une étude de cohorte à laquelle participent environ 100 000 femmes volontaires adhérentes à la MGEN. Les informations concernant leur mode de vie (alimentation, traitements hormonaux…) et l’évolution de leur état de santé (notamment cancer et maladies chroniques) sont recueillies par auto-questionnaires tous les 2 ans depuis 1990. E4N vise à prolonger E3N en suivant les conjoints et les descendants des femmes de l’étude E3N. L’objectif est de mieux comprendre, dans l’apparition des maladies, ce qui relève de la part génétique, de l’environnement familial et de l’environnement extra-familial.

    E3N est la partie française de l’European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (EPIC), une cohorte prospective multicentrique de 520 000 participants recrutés entre 1992 et 2000 dans 23 centres localisés dans 10 pays européens (France, Danemark, Allemagne, Grèce, Italie, Hollande, Norvège, Espagne, Suède et Royaume-Uni), coordonnée par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC-OMS) à Lyon.

    Le projet HETEROMEL, financé par La Ligue Contre le Cancer, vise à approfondir nos connaissances sur le mélanome cutané, le cancer de la peau le plus létal, en étudiant l’hétérogénéité de ses facteurs de risque (exposition solaire, grains de beauté, phénotype pigmentaire, facteurs génétiques, antécédents familiaux de mélanome) selon le site anatomique et le type histologique du mélanome dans la cohorte EPIC. En effet, il apparait de plus en plus clair que le mélanome est une tumeur hétérogène pouvant survenir selon différentes voies causales en fonction des caractéristiques des patients et des tumeurs. Ce projet apportera des résultats importants et nouveaux dans le domaine de l’épidémiologie du mélanome qui amélioreront notre compréhension de l’étiologie de ce cancer.

    Description du poste

    L’objectif du travail du Data Manager sera de constituer une base de données complète et harmonisée pour l’ensemble de la cohorte EPIC sur les facteurs de risque et les facteurs pronostiques du mélanome.

    Dans le cadre de ce projet, un inventaire a été réalisé auprès des centres EPIC afin de recenser les données disponibles en ce qui concerne les facteurs de risque de mélanome (phénotype pigmentaire, exposition solaire…) et ses facteurs pronostiques (épaisseur, ulcération…) disponibles dans chaque centre. Par ailleurs, dans le cadre de deux autres projets européens, des données de géocodage ont été obtenues auprès de la majorité des participants de la cohorte, et notre objectif est de constituer une base de données UV pour la cohorte EPIC en liant ces données de géocodage à une base de données internationale sur les doses UV journalières moyennes.

    Sous la responsabilité de l’Investigatrice Principale du projet, les missions spécifiques du Data Manager seront les suivantes :

    • Rédiger un formulaire de recueil des données, afin de récolter les données de chaque centre de manière harmonisée ;
    • Réaliser la centralisation des données, en collaboration avec le Data Manager du Centre International de Recherche sur le Cancer : envoi du formulaire de recueil aux différents centres et réception de leurs retours ;
    • Constituer la base de données contenant les facteurs liés au mélanome collectés à partir de chaque centre et en assurer le data management (mise en place des procédures de traitement, contrôle et gestion des erreurs, échanges avec les différents centres pour obtenir des corrections, nettoyage de la base de données brute, vérification de la cohérence et de la qualité de la base de données en vue de l’analyse statistique, élaboration de macros permettant d’automatiser les programmes d’analyses statistiques et les programmes de correction des données) ;
    • Effectuer un inventaire des participants EPIC disposant de données de géocodage (commune de résidence à la naissance et à l’inclusion) ;
    • Recueillir les données de géocodage pour les participants n’en disposant pas auprès des centres EPIC ;
    • Constituer la base de données UV à partir des données de géocodage et en assurer le data management ;
    • Participer à l’élaboration des procédures d’assurance qualité du data management et veiller à leur mise en œuvre ;
    • Rédiger des rapports faisant état de l’ensemble des nettoyages, modifications et créations de base de données effectués.

    Profil recherché : confirmés

    Profil recherché

    • Bac +2 (DUT STID) ou Bac +3 (Licence Professionnelle SID)

    Compétences souhaitées :

    • Connaissance approfondie des méthodes de recueil et de traitement des données
    • Connaissance approfondie des outils adaptés au contrôle de cohérence des données
    • Maîtrise des bases de données
    • Maitrise des logiciels statistiques (SAS base et macro indispensable)
    • Connaissance du langage SQL
    • Maitrise de l’anglais indispensable
    • Qualités de communication
    • Connaissance générale dans le domaine des sciences et de la santé
    • Aptitude à travailler en équipe
    • Sens de l’organisation et rigueur
    • Qualités rédactionnelles
    • Connaissance en statistiques

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    Contrat à durée déterminée de 12 mois avec renouvellement possible.

    Rémunération selon grille de l’INSERM et selon le diplôme et l’expérience.

    Contact(s)

    Marina Kvaskoff

    Chargée de Recherche Inserm

    CESP - Equipe Générations et Santé

    UMR-S 1018 : Inserm, Université Paris-Sud

    Gustave Roussy

    114, rue Edouard Vaillant

    94805 Villejuif Cedex

    Mail: marina.kvaskoff@gustaveroussy.fr

    Modalités de candidature

    Date limite : 22/09/2017

    Adresser CV et lettre de motivation par mail à Marina Kvaskoff (marina.kvaskoff@gustaveroussy.fr)