logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Projet RIPOST - Chargé(e) de Formation en Épidémiologie de Terrain et Santé Publique

    Date limite de candidature dépassée. Offre d'emploi. CDD. Gironde, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée, Niger, Togo. Publiée le 24/08/2017.

    Employeur

    L’ISPED (Institut de Santé Publique, d’Epidémiologie et Développement) développe et propose un éventail large de formations diplômantes et non diplômantes en santé publique notamment en épidémiologie, biostatistique et santé internationale et dont une partie importante de l’offre pédagogique est orientée vers les pays d'Afrique sub-Saharienne. L'ISPED s’est vu confiée par l’AMP (L’Agence de Médecine Préventive) le partage de la Composante 1 du Projet RIPOST, notamment l’appui à la conception du dispositif et de la maquette pédagogique, le développement du matériel pédagogique y compris la participation à la réalisation du manuel de référence en épidémiologie de terrain et l’animation des cours et du tutorat.

    Coordonnées

    146 rue Léo Saignat, 33076 Bordeaux Cedex, bâtiment TP

    http://www.isped.u-bordeaux.fr/

    Description du poste

    Mission(s) principale(s) ou projet à accomplir :

    • Mise en œuvre des activités de formation à l’épidémiologie de terrain et la santé publique de professionnel de la santé ouest africain dans le contexte du Projet RIPOST ;
    • Participation à la coordination du consortium des partenaires

    Activités essentielles :

    1. Identification et mise à disposition du matériel pédagogique et production de nouveaux supports ;
    2. Organisation des formations et planification générale des dispositifs de formation ;
    3. Facilitation du partenariat des équipes de l'ISPED avec les autres partenaires dans le cadre du consortium RIPOST coordonné par l’Agence de Médicine Préventive (AMP).

    Activités associés :

    • Réaliser et suivre la mise en œuvre du projet selon le plan de travail initial défini, en lien avec les partenaires;
    • Rendre compte auprès du porteur de projet et des parties prenantes au projet de l’avancée du projet et en fonction présenter des préconisations et des modifications de planning ;
    • Assurer l’information et la communication au sein du consortium et des partenaires techniques ;
    • Assurer l’interface avec l’AMP ;
    • Organiser les réunions de consortium autour des activités de formation ;
    • Préparer des rapports d’activités sur la formation et les transmettre à l’ensemble du consortium.

    Environnement et contexte de travail, contraintes particulières liées au poste :

    Le Projet « RIPOST » est conduit par un Groupement d’Opérateurs internationaux qui intervient dans le renforcement des systèmes de santé, en améliorant les capacités en épidémiologie de terrain et en santé publique des Etats francophones de la CEDEAO et plus particulièrement au Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Niger et Togo.

    L’Agence de Médecine Préventive (AMP) a été sélectionnée par l’OOAS et a été désignée comme Chef de File, coordonnateur d’un Groupement d’Opérateurs internationaux appelé à intervenir dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Projet « RIPOST » regroupant deux composantes.

    L’AMP confie aux partenaires du Groupement d’Opérateurs internationaux l’exécution des activités à savoir :

    • Composante 1/ Renforcement des capacités : formation-action des professionnels de santé publique en épidémiologie de terrain (surveillance et systèmes d’information, investigations épidémiques et riposte) ;
    • Composante 2/ Mobilisation communautaire : mise en place d'un dispositif de recherche-action visant le renforcement de la mobilisation sociale et communautaire pour la prévention et la lutte contre les épidémies.

    L’ISPED (Institut de Santé Publique, d’Epidémiologie et Développement), qui a développé un éventail large de formations diplômantes et non diplômantes en santé publique notamment en épidémiologie, biostatistique et santé internationale et dont une partie importante de l’offre pédagogique est orientée vers les pays d'Afrique sub-Saharienne, s’est vu confiée par l’AMP le partage de la Composante 1 et notamment l’appui à la conception du dispositif et de la maquette pédagogique, le développement du matériel pédagogique y compris la participation à la réalisation du manuel de référence en épidémiologie de terrain et l’animation des cours et du tutorat.

    Objectifs généraux du projet RIPOST :

    Renforcer les compétences techniques et managériales dans six états membres de l’OOAS (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Niger et Togo), par un double dispositif inter-États de :

    1. Formation - Action de professionnels de santé publique en épidémiologie de terrain (surveillance et systèmes d’information, investigations épidémiques et riposte) ;
    2. Recherche - Action visant le renforcement de la mobilisation sociale et communautaire pour la prévention et la lutte contre les épidémies. L’ensemble sera réalisé dans le contexte de la mise en place du Centre Régional de contrôle des maladies (R-CDC) de la CEDEAO, basé à Abuja, Nigeria.

    Objectifs spécifiques :

    1. Produire sur une période de 5 ans (2017-2021), en étroite coordination avec la Direction Générale de l’OOAS et en mobilisant les compétences de haut niveau des institutions de santé publique des pays partenaires et celles du groupement d’opérateurs internationaux, un cycle annuel de formation-action en épidémiologie de terrain pour une cinquantaine de professionnels de santé publique (médecins, vétérinaires, pharmaciens, paramédicaux, ingénieurs sanitaires, microbiologistes, gestionnaires de données) dont l’activité est axée sur la pratique de l’épidémiologie dans l’un des six pays partenaires.
    2. Accroître les capacités managériales et de leadership des cadres de santé publique des instituts nationaux à travers la mise en place de formations pour les cadres de direction, d’accompagnement spécifique comme le mentorat.
    3. Renforcer les capacités nationales de mobilisation sociale et communautaire répondant aux besoins des systèmes d’information en santé par un dispositif de recherche-action débutant dans deux pays pilotes (Côte d’Ivoire et Guinée) par la mise en œuvre d’enquêtes du type Baromètre Santé en population générale, la mise en place d’un réseau de surveillance à base communautaire en Guinée (soignants et acteurs communautaires) et la réalisation d’études socio-anthropologique en lien avec ces activités.

    Résultats escomptés :

    1. Un dispositif, un plan de formation, du matériel pédagogique et un manuel de référence sont développés sur la base des besoins spécifiques de formation des pays en surveillance, alerte et riposte par le groupement (acteurs nationaux et internationaux).
    2. Cinq sessions de formation mixte (présentiel / distanciel) sont animées par les experts du groupement.
    3. Un tutorat des apprenants est réalisé dans chaque pays.
    4. Les outils et méthodes en surveillance, alerte et riposte sont améliorés et les capacités des acteurs du tutorat sont renforcées dans chaque pays.

    Profil recherché : confirmés

    Diplôme(s) exigé(s) et/ou niveau de qualification :

    • Doctorat et/ou Diplôme d'Ingénieur et/ou ou Mastère 2 ;
    • Expérience professionnelle en santé publique et épidémiologie à l’international ;
    • Expérience de conduite de formations souhaitable.

    Compétences demandées :

    Savoirs :

    • Connaissance et compréhension de l'environnement de la santé publique et l’épidémiologie en France et à l'international ;
    • Connaissance générale des domaines disciplinaires et scientifiques du (ou des) projet(s) géré(s);
    • Maîtriser les techniques rédactionnelles et de communication orales et écrites ;
    • Savoir rendre compte, transmettre l’information sur des supports appropriés en fonction des publics ;
    • Établir et rédiger des rapports sur les livrables ;
    • Maîtriser le français et l’anglais (compréhension orale et expression écrite).

    Savoir-faire :

    • Conduire une démarche formation, maîtriser le suivi d'un projet en santé publique y compris les outils de matériel pédagogique et méthodologiques;
    • Cadrer un projet en fonction des contraintes exprimées par le porteur de projet et les ressources disponibles ;
    • Construire des outils de suivi et de planification spécifiques au projet ;
    • Savoir alerter et rendre compte du déroulement du projet ;

    Savoir-être :

    • Obtenir l’adhésion de partenaires autours d’un projet, savoir fédérer les acteurs ;
    • Démontrer un esprit d’analyse et de synthèse efficace ;
    • Avoir un sens de l’organisation, de la méthode et de la rigueur ;
    • Savoir travailler en équipe ;
    • Être disponible auprès des divers acteurs.

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    En contrat Association ADERA avec date de début de contrat au 01/10/2017.

    Date de fin de CDD : 28/03/2019 (puis possibilité de CDI-C ; durée du projet : 5 ans) / Quotité de temps de travail : 100 %

    Salaire mensuel brut proposé : selon expérience

    Contact(s)

    Professeur François Dabis (francois.dabis@u-bordeaux.fr)

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 15/09/2017

    Lettre de motivation, CV et copies des diplômes à envoyer à : francois.dabis@u-bordeaux.fr