logo BDSP

Offres d'emploi


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Thèse : Impact potentiel des interventions de prévention des TMS à l’échelle populationnelle : scénarios de réduction de l’exposition aux facteurs de risque de TMS

    Offre d'emploi. FP. Maine et Loire. Publiée le 27/03/2017.

    Employeur

    Depuis le 1er janvier 2017, l’équipe d’Epidémiologie en santé au travail et ergonomie (Ester) est devenue officiellement la 10ème équipe de l’Institut de recherche en santé environnement et travail (Irset), labellisé Inserm UMR 1085. Cette équipe regroupe des chercheurs dans le champ de la santé au travail et notamment les membres de l’ancien Laboratoire d’ergonomie et d’épidémiologie en santé au travail (Leest) dans le domaine des troubles musculo-squelettiques (TMS) et des chercheurs travaillant sur les thématiques santé mentale et cancers professionnels.

    Les TMS du membre supérieur (TMS-MS) constituent aujourd'hui l'une des questions les plus préoccupantes en santé au travail et santé publique du fait d'un coût humain et socioprofessionnel considérable en termes de douleurs et gênes dans le travail et la vie quotidienne, de séquelles fonctionnelles parfois irréversibles, de réduction d'aptitude au travail, de risque de rupture de carrière professionnelle et de maintien en emploi des travailleurs vieillissants.

    La prévention des TMS-MS est une priorité de santé au travail. L’impact modéré des plans de prévention mis en œuvre en France et en Europe au cours des dernières décennies nécessite d’approfondir la réflexion sur les stratégies de prévention à l’échelle de la population active. La proportion de TMS-MS attribuables au travail, et donc théoriquement évitables par des interventions en milieu de travail, varie en fonction des professions et secteurs d’activité et de l’exposition aux facteurs de risque (FdR) de TMS-MS. Néanmoins, peu d’études sont disponibles pour estimer l’impact potentiel de différents scénarios de prévention sur le nombre de cas de TMS-MS.

    Coordonnées

    Inserm U1085 - Ester

    UFR Santé - Département Médecine

    Rue Haute de Reculée

    49045 ANGERS Cedex 01

    http://ester.univ-angers.fr

    Description du poste

    L’objectif sera d’estimer et de comparer les effets potentiels de la réduction des expositions professionnelles aux principaux FdR biomécaniques, psychosociaux et organisationnels sur l’incidence des TMS-MS dans les cohortes Cosali (COhorte des SAlariés LIgériens) et Constances (CONSulTANts des CES-Centres d'examens de santé). Pour cela, différents scénarios de prévention de réduction des expositions aux FdR professionnels seront élaborés, par le consortium de recherche constitué pour cette étude, afin de simuler leur impact potentiel théorique sur le nombre de cas « évitables » de TMS-MS et de symptômes musculo-squelettiques du membre supérieur (SMS-MS). Ainsi le nombre de cas observés de TMS-MS (et de SMS-MS) sera comparé aux nombres de cas attendus selon les différents scénarios de prévention.

    Méthode

    1. Données disponibles

    Ce projet utilisera les données de deux cohortes existantes :

    • Cohorte Cosali (U1085 Irset Ester – Inserm - Université d’Angers, Santé publique France) : les données sur les SMS et les TMS diagnostiqués ont été recueillies respectivement par auto-questionnaire rempli par le salarié et par un examen clinique standardisé réalisé par un médecin du travail au cours d’une consultation de médecine du travail. Les conditions de travail ont été recueillies à l’aide de l’auto-questionnaire.
    • Cohorte Constances (UMS 011 Cohortes épidémiologiques en population - Inserm-UVSQ) : les données sur les SMS et les conditions de travail ont été recueillies par questionnaire
    1. Scénarios de prévention

    Les scénarios de simulation de la prévention seront élaborés par le consortium de recherche alliant médecins du travail, épidémiologistes, statisticiens, ergonomes et préventeurs. Ils seront établis en fonction des données de la littérature sur la conception et l’évaluation des actions de prévention des TMS en milieu de travail et de l’expertise du consortium.

    1. Analyse statistique

    Pour les outcomes binaires et de dénombrement de cas de TMS-MS et SMS-MS, des modèles de Poisson avec un estimateur robuste de la variance seront réalisés (4–6). Pour les outcomes continus, des modèles linéaires seront utilisés.

    Pour chaque outcome, une fraction de risque attribuable (FRA) (proportion de cas de TMS-MS (SMS-MS) attribuable au FdR) pourra être calculée.

    Enfin, le nombre de cas « évitables » sera estimé en fonction des scénarios de simulation élaborés par le consortium de recherche par la réduction des niveaux d’exposition aux différentes catégories de FdR professionnels.

    Profil recherché : débutants acceptés

    • Formation de type Master 2 en biostatistiques de préférence ou épidémiologie
    • Des connaissances sur les risques professionnels seraient appréciées
    • Rigueur et esprit méthodique
    • Maîtrise des logiciels courants d'analyse statistique (SAS ou R de préférence) et des logiciels bureautiques et de bases de données
    • Connaissance générale des techniques de communication orale et écrite
    • Bon esprit de synthèse
    • Goût pour le travail en équipe
    • Bonne maîtrise de l’anglais (lecture d’articles scientifiques, rédaction d’articles en anglais, communication lors de congrès internationaux)

    Contrat de la fonction publique

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 14/05/2017

    Envoyer par mail à YvRoquelaure@chu-angers.fr avec copie à ester@contact.univ-angers.fr avant le 14 mai 2017 :

    • CV et lettre de motivation
    • Relevé des notes de Master 2
    • Rapport de stage Master 2