logo BDSP

Offres d'emploi


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Offre de post-doc dans l'équipe Epidémiologie Génétique des Cancers, U900, Institut Curie, Paris

    Offre d'emploi. CDD. Paris. Publiée le 27/03/2017.

    Employeur

    L’Institut Curie est un centre de lutte contre le cancer de renom international qui regroupe un centre de recherche et un hôpital. Situé à Paris au cœur du quartier latin, il bénéficie d’un environnement scientifique académique interdisciplinaire exceptionnel.

    Au sein de l’Institut, l’équipe Epidémiologie Génétique des Cancers (Inserm U900) étudie les facteurs de risque génétique et liés au style de vie impliqués dans l’étiologie du cancer dans différentes populations, afin de contribuer à une meilleure prévention de la maladie. Ces objectifs sont poursuivis au travers d’études nationales et internationales qui intègrent des études d’épidémiologie à grande échelle (questionnaires sur le style de vie et les expositions environnementales des populations étudiées) et des approches ‘omics’ à haut débit tels que les GWAS (Genome-wide Association Studies) et des données de NGS (Next-Generation Sequencing).

    Un poste de post-doc financé par l’INCa est disponible dans l’équipe pour travailler sur un projet d’épidémiologie génétique portant sur les cancers différenciés de la thyroïde mené en collaboration avec l’Unité U1018 au Centre de recherche en Epidémiologie et Santé des Populations (CESP) à Villejuif.

    Coordonnées

    Fabienne Lesueur, Inserm U900, Institut Curie, 26 rue d'Ulm, 75005 Paris

    http://curie.fr/

    Description du poste

    L’incidence des cancers différenciés de la thyroïde (CDT) est très variable selon les régions du monde et les groupes ethniques. L’exposition aux radiations ionisantes est le seul facteur de risque aujourd’hui bien établi, en particulier lorsque cette exposition survient durant l’enfance et l’adolescence. Des études montrent aussi que les CDT pourraient être associés à l’indice de masse corporel, à la parité ou encore à la puberté tardive. Une forte histoire familiale de CDT augmente aussi le risque de développer la maladie. Ainsi, il a été rapporté que les apparentés de premier degré des sujets ayant développé un CDT ont eux même un risque jusqu’à huit fois plus élevé de développer un CDT par rapport à la population générale. Ceci indique que les facteurs génétiques jouent vraisemblablement un rôle important dans la maladie. Cependant, seuls quelques variants génétiques ont été identifiés à ce jour.

    Dans le cadre du consortium EPITHYR, un projet de génotypage utilisant la puce à ADN OncoArray (Illumina) ciblant plus de 570,000 SNPs a été réalisé dans un échantillon multi-ethnique regroupant plus de 1900 cas et 2300 témoins provenant de 6 études cas-témoins incluant des sujets exposés à des facteurs environnementaux différents.

    Le (la) candidat(e) retenu(e) utilisera des méthodes de la biologie des systèmes telles que des méthodes reposant sur l’analyse des voies métaboliques (approches « pathways ») ou des réseaux de gènes pour analyser les données du GWAS. Cela lui permettra de déchiffrer les liens biologiques entre les loci associés au CDT et d’évaluer l’effet combiné de multiples gènes impliqués dans des sous-réseaux particuliers grâce à une analyse de type « gene set ». Les variants causaux pouvant expliquer les associations entre les gènes suspectés et le CDT seront également recherchés dans des approches de « fine mapping » utilisant les annotations du génome et du transcriptome.

    Les résultats émanent d’EPITHYR permettront de développer des modèles de prédiction de risque de CDT et d’améliorer les stratégies de prévention des populations à risque.

    Profil recherché : débutants acceptés

    • Thèse de génétique ou d’épidémiologie génétique
    • Expérience en bioinformatique, bonne connaissance de R;
    • Connaissance en biologie et en génomique du cancer souhaitée;
    • Bonne maîtrise de l’anglais et du français (écrit et parlé);
    • Autonomie, organisation, implication dans le travail d’équipe, intérêt pour le travail interdisciplinaire.

    Contrat à durée déterminée (CDD)

    Le poste financé par l'INCa (12 mois) est disponible immédiatement.

    Contact(s)

    Fabienne Lesueur, Inserm U900

    fabienne.lesueur@curie.fr

    Modalités de candidature

    Date limite : 30/04/2017

    Les candidats doivent envoyer leur CV incluant la liste des publications et une courte description de leurs travaux antérieurs ainsi que le nom et les coordonnées de 2 référents académiques à fabienne.lesueur@curie.fr