logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Santé publique France recrute un Directeur de la direction des maladies non transmissibles et traumatismes (h/f) - réf. DMNTT-CDI-2017-02

    Date limite de candidature dépassée. Offre d'emploi. CDI. Val de Marne. Publiée le 02/02/2017, maj : 20/02/2017.

    Employeur

    Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

    1° L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;

    2° La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;

    3° La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;

    4° Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;

    5° La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;

    6° Le lancement de l'alerte sanitaire.

    L’agence est organisée autour de 10 directions scientifiques et transversales et de 6 directions assurant le support et le soutien à l’activité.

    Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

    Coordonnées

    12 rue du Val d’Osne à Saint-Maurice (94)

    Description du poste

    La Direction des maladies non transmissibles et des traumatismes (DMNTT) assure la surveillance épidémiologique des maladies non transmissibles et des traumatismes, de leurs principaux déterminants ainsi que de leurs complications.

    La DMNTT comprend 49 agents. Elle est actuellement organisée en 4 unités : une unité transversale « Méthodes, Biostatistiques et appui aux Outils de surveillance» (UMO), une unité « Cancer, santé mentale et maladies neurodégénératives », une unité «Cardiorespiratoire, Diabète» et une unité « Traumatismes ». Deux programmes, « épidémiologie nutritionnelle » et « santé périnatale », sont directement rattachés à la Direction des maladies non transmissibles et traumatismes.

    Pour répondre à ses missions, la DMNTT exploite les bases de données médico-administratives existantes et les données de mortalité ; collabore à la conception et à l’exploitation des enquêtes nationales de santé par entretien ; développe des systèmes de surveillance spécifiques avec remontée d’information continue et réalise des enquêtes thématiques ponctuelles, éventuellement répétées. Elle s’appuie sur des réseaux de partenaires avec lesquels elle élabore des programmes de travail sur des études ou projets met en place des projets pérennes. Les programmes de travail sont élaborés avec ce réseau des partenaires au sein de conseils scientifiques spécifiques à chaque programme.

    Pour ne pas alourdir le texte, nous nous conformons à la règle qui permet d'utiliser le masculin avec la valeur de neutre.

    Sous l’autorité du Directeur général de Santé publique France, le directeur du DMNTT assure à la fois des fonctions d’animation scientifique, de management et de représentation institutionnelle. Il coordonne et assure le suivi du programme de travail.

    Plus précisément, le directeur :

    • Est le référent et représente Santé publique France à l’extérieur, notamment auprès de la Direction Générale de la Santé, des agences de sécurité sanitaires et autres institutions partenaires, pour l’ensemble des missions et thèmes traités dans sa direction ;
    • Propose à la Direction générale une stratégie de surveillance des maladies chroniques et des traumatismes et de leurs déterminants, à court, moyen et long terme, cohérente et en articulation avec les priorités de prévention des programmes transversaux de Santé publique France. Il définit en fonction de la stratégie adoptée et en collaboration avec les pilotes des programmes transversaux, le programme d’études de la direction ;
    • Est l’animateur et le coordonnateur des programmes de sa direction et leur mise en œuvre : cancers, maladies respiratoires chroniques, maladies cardio-neuro-vasculaires et métaboliques, maladies neurodégénératives et traumatismes ;
    • Anime et coordonne la mise en œuvre des objectifs stratégiques ou opérationnels de sa direction inscrits dans d’autres programmes : tabac, alcool, nutrition…
    • Organise et supervise la mise en œuvre des activités de la direction :

    le suivi des activités de surveillance et leur adaptation aux nouveaux besoins ;

    la programmation, la préparation, supervision et suivi des études planifiées ;

    la coordination du comité d’évaluation des registres par délégation du directeur général de Santé publique France, coordination assurée avec l’Inserm et avec l’INCa ;

    la réponse aux saisines ;

    l’animation scientifique : veille scientifique ; veille prospective ; nouveaux axes de travail ; suivi des publications scientifiques (rapports de surveillance, articles pour le BEH, articles scientifiques) ;

    la coordination et le suivi de la participation de la DMNTT aux comités d’expertises (nationaux ou internationaux) ;

    l’interface avec les agences européennes compétentes et les responsables européens et internationaux de la surveillance des maladies non transmissibles et des traumatismes ;

    l’organisation des relations avec les acteurs de la surveillance, les pouvoirs publics, les agences de sécurité sanitaire, les représentants des usagers…

    l’encadrement de stagiaires et internes de santé publique rattachés à la DMNTT.

    • Assure des fonctions managériales internes à Santé publique France :

    organisation, suivi et évaluation du travail de sa direction ;

    suivi budgétaire de sa direction ;

    mise en œuvre de l’évaluation du personnel de sa direction ;

    • Rapporte régulièrement au directeur général de Santé publique France l’avancement des travaux de sa direction et participe aux comités de direction ;
    • Assure de la bonne coordination de sa direction avec les autres directions métiers et les directions financières, informatiques, administratives et logistiques et la mission scientifique et internationale ;
    • Prépare des notes stratégiques, dans son domaine de compétence, pour le directeur général de Santé publique France.

    La finalité du poste est d’assurer l’organisation et la pérennité de la capacité de réponse de Santé publique France dans le champ des maladies non transmissibles, de leurs déterminants et des traumatismes, ainsi que la qualité scientifique des résultats produits.

    Profil recherché : confirmés

    Cadre de haut niveau possédant une expertise scientifique confirmée, le candidat est un médecin épidémiologiste ou de santé publique ayant une formation scientifique en épidémiologie de niveau thèse de science ou équivalent.

    Une bonne connaissance des maladies non transmissibles, des traumatismes et de leurs enjeux de santé publique serait appréciée.

    Il doit justifier d’une solide expérience dans le domaine de la surveillance et des études épidémiologiques analytiques.

    Il a une bonne connaissance du système de santé publique français.

    Une expérience d’au moins 5 ans dans l’animation d’équipe à caractère scientifique et la coordination de programme au niveau national est indispensable.

    Au plan technique :

    Maîtrise des politiques publiques menées relevant du ministère de la santé

    Bonne connaissance du système de santé publique français

    Bonne compréhension de la place de Santé publique France dans le dispositif de santé publique

    Excellente compréhension des enjeux et du fonctionnement des institutions nationales, régionales et locales

    Excellente connaissance des domaines des maladies non transmissibles et des traumatismes

    Capacité d’analyse et de synthèse en vue de prise de décisions

    Capacité d’initiative dans l’élaboration de nouveaux projets et de concertation avec des partenaires internes et externes

    Compétences en animation et gestion de projets transversaux

    Capacité d’initiative notamment dans l’élaboration de nouveaux projets ou l’évolution des projets

    Bonne capacité à rassembler, piloter et à décider

    Capacité de négociation en interne comme avec les partenaires institutionnels

    Maitrise de la langue anglaise (écrit et parlé) nécessaire

    Au plan managérial :

    Etre force de proposition en matière de stratégie et faire preuve d’initiative

    Définir une organisation de travail répondant aux objectifs fixés

    Structurer et formaliser des activités, des processus de travail

    Assurer un retour aux agents sur les activités et les travaux réalisés

    Disponibilité : être attentif aux situations et aux personnes et répondre à leurs sollicitations

    Capacité à susciter et à favoriser la cohésion d’équipe tout en respectant les agents

    Promouvoir et faciliter le travail collaboratif au sein de l’entité et au sein de l’Agence

    Animer des réunions d’équipe

    Conduire des entretiens de nature RH

    Valoriser les compétences, les travaux réalisés par les agents

    Identifier les sources de motivation pour les agents

    Définir les modalités de communication adaptées

    Conseiller de façon avisée les agents

    Contrat à durée indéterminée (CDI)

    Contrat à durée indéterminée de droit public à temps plein.

    Détachement fonction publique d’Etat, territoriale ou Hospitalière possible.

    Selon l’expérience et le niveau de formation par référence aux grilles indiciaires des agences sanitaires, en application du décret n° 2003-224 du 7 mars 2003, ou selon statut particulier si fonctionnaire.

    Contact(s)

    Sur le poste : Isabelle Grémy (Directrice de la Direction des maladies non transmissibles et des traumatismes) : 01 41 79 68 29 ou François Bourdillon directeur général de Santé publique France 01 41 79 67 01

    Sur le recrutement : Marie-Christine Morel (Direction des Ressources Humaines) : 01 41 79 68 28

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 20/02/2017

    Adresser les candidatures (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence de l’annonce par courriel : recrut@santepubliquefrance.fr