logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Santé publique France recrute un Epidémiologiste - coordonnateur de programme - réf. DMNTT-CDI-2017-01

    Date limite de candidature dépassée. Offre d'emploi. CDI. Val de Marne. Publiée le 30/01/2017, maj : 22/02/2017.

    Employeur

    Santé publique France est l’agence nationale de santé publique française. Etablissement public de l’Etat sous tutelle du ministre chargé de la santé créé par l’ordonnance 2016-246 du 15 avril 2016, elle intervient au service de la santé des populations. Agence scientifique et d’expertise du champ sanitaire, elle a pour missions :

    1° L'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;

    2° La veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;

    3° La promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;

    4° Le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;

    5° La préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires ;

    6° Le lancement de l'alerte sanitaire.

    L’agence est organisée autour de 10 directions scientifiques et transversales et de 6 directions assurant le support et le soutien à l’activité.

    Son programme de travail, arrêté par son Conseil d’administration, s’articule autour de cinq axes prioritaires : les déterminants de santé, les populations, les pathologies, les interventions et les territoires, et les infrastructures.

    Coordonnées

    12 rue du Val d’Osne à Saint-Maurice (94)

    Description du poste

    Direction des maladies non transmissibles et des traumatismes (DMNTT)

    La Direction des maladies non transmissibles et des traumatismes (DMNTT) assure la surveillance épidémiologique des maladies non transmissibles et des traumatismes, de leurs principaux déterminants ainsi que de leurs complications.

    La DMNTT comprend 49 agents. Elle est actuellement organisée en 4 unités : une unité transversale «Méthodes, Biostatistiques et appui aux Outils de surveillance» (UMO), une unité «Cancer, santé mentale et maladies neurodégénératives», une unité «Cardiorespiratoire, Diabète» et une unité «Traumatismes» ainsi qu’un programme de santé périnatale. Deux programmes, «épidémiologie nutritionnelle» et «santé périnatale», sont directement rattachés à la Direction.

    Pour répondre à ses missions, la DMNTT exploite les bases de données médico-administratives existantes et les données de mortalité ; collabore à la conception et à l’exploitation des enquêtes nationales de santé par entretien ; développe des systèmes de surveillance spécifiques avec remontée d’information continue et réalise des enquêtes thématiques ponctuelles, éventuellement répétées. Elle s’appuie sur des réseaux de partenaires avec lesquels elle met en place des projets ponctuels ou pérennes. Les programmes de travail sont élaborés avec ce réseau des partenaires au sein de conseils scientifiques spécifiques à chaque programme.

    La personne recherchée sera chargée d’assurer le développement du programme de surveillance épidémiologique de la santé périnatale. Elle assurera l’animation et la coordination scientifique de l’équipe de son programme de surveillance épidémiologique qui s’inscrit dans le programme transversal de Santé publique France « santé périnatale et petite enfance » qui comprend les aspects de surveillance et de prévention.

    Pour ne pas alourdir le texte, nous nous conformons à la règle qui permet d'utiliser le masculin avec la valeur de neutre.

    Dans le cadre du programme de surveillance de la santé périnatale, l’épidémiologiste recruté est notamment chargé de :

    • Construire et conduire le programme d’études et de surveillance de la santé périnatale (morbidité maternelle, surveillance de la santé périnatale, analyse de l’Enquête nationale Périnatale avec les partenaires) ;
    • Assurer l’animation scientifique d’une équipe de 4 personnes ;
    • Participer à la production d’indicateurs de surveillance de la santé périnatale par l’exploitation des bases de données issues d’enquêtes ou de bases de données médico-administratives ainsi qu’à l’analyse et la valorisation des résultats produits par elle-même ou son équipe ;
    • Développer des collaborations scientifiques avec l’ensemble des acteurs concernés dans le domaine en particulier la DREES, l’Inserm, l’AFDPHE ;
    • Assurer la valorisation des données des registres de malformations congénitales et du handicap ;
    • Contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre du programme «santé périnatale et petite enfance» de Santé publique France ;
    • Participer à des formations internes ou externes et à l’encadrement des stagiaires ;
    • Participer à des activités transversales au sein de Santé publique France.

    Profil recherché : confirmés

    Médecin ou sage-femme avec master ou doctorat d’épidémiologie ou de santé publique

    5 ans d’expérience minimum

    Expérience clinique et/ou en surveillance épidémiologique dans les domaines de l’obstétrique et/ou pédiatrie appréciée

    Capacités à coordonner et animer des activités scientifiques

    Capacité à comprendre les enjeux de santé publique

    Aptitude au travail en équipe et en partenariat

    Capacités relationnelles, autonomie et esprit d’initiative

    Capacité à transférer son expertise, en particulier dans une perspective de santé publique

    Capacités rédactionnelles et de communication

    Bonne maîtrise des logiciels statistiques (SAS, STATA….)

    Sens de l’organisation

    Rigueur scientifique

    Anglais lu, parlé et écrit

    Contrat à durée indéterminée (CDI)

    cdi

    Contact(s)

    Sur le poste : Isabelle Grémy (Directrice de la Direction des maladies non transmissibles et des traumatismes) : 01 41 79 68 29

    Sur le recrutement : Marie-Christine Morel (Direction des Ressources Humaines) : 01 41 79 68 28

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 22/02/2017

    Adresser les candidatures (lettre de motivation + cv) en indiquant la référence de l’annonce par courriel :

    recrut@santepubliquefrance.fr