logo BDSP

Offres d'emploi


  1. Stage ARS IDF - Santé mentale et renouvellement urbain

    Date limite de candidature dépassée. Stage. Paris. Publié le 30/01/2017.

    Employeur

    Créée en avril 2010, l’Agence régionale de santé (ARS) Île-de-France met en œuvre la politique régionale de santé, en coordination avec les partenaires et en tenant compte des spécificités du territoire francilien. Ses actions visent à améliorer la santé de la population et à rendre le système de santé plus efficace. Son champ d’intervention couvre tous les domaines de la santé publique : la prévention, la promotion de la santé, la veille et la sécurité sanitaires, l’organisation de l’offre de soins en ville, en établissements de santé et dans les structures médico-sociales.

    Coordonnées

    Agence Régionale de Santé Ile-de-France

    Bâtiment Millénaire 2

    35 rue de la Gare

    75 Paris Cedex 19

    http://www.ars.iledefrance.sante.fr/Internet.iledefrance.0.html

    Description du poste

    Contexte

    L’Agence Régionale de Santé est impliquée depuis 2012 sur le traitement spécifique de la problématique liant urbanisme et santé à travers la mise en place d’une Mission « Grand Paris ». La question de Contrats de Développement Territorial (CDT), et plus généralement de l’impact des projets du Grand Paris sur la santé des populations et l’organisation du système de soins, mais également l’organisation en 2013 du forum intitulé « santé et aménagement du territoire francilien « ont permis pour la première fois en Ile-de-France de questionner les impacts prévisibles de l’urbanisme sur les inégalités sociales et territoriales de santé.

    Cette action s’est poursuivie ses dernières années avec comme points d’orgue la conduite d’une Evaluation des Impacts sur la Santé (EIS) sur 3 grands projets de transport du territoire de Plaine Commune, la signature de protocoles de collaboration entre l’ARS et deux des principaux acteurs de l’aménagement en Ile-de-France : La Société du Grand Paris – SGP (avril 2016) et l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine – ANRU (janvier 2017), ainsi que la mise en œuvre sur l’année 2016 d’un Appel à Manifestation d’intérêt (AMI) « Santé Environnement et Aménagement Durable », co-porté par l’ARS et l’ADEME Ile-de-France.

    La signature d’un protocole de collaboration entre l’ANRU et une Agence Régionale de Santé est une première du genre : elle souligne la volonté de l’ANRU de prendre plus nettement en compte le volet social de la politique de la ville, dont les enjeux sanitaires sont une des composantes fortes.

    La question de l’urbanisme et de la santé implique ainsi une prise en compte de l’interaction entre fonctionnement urbain, fonctionnement social, et pathologies – notamment dans le champ de la santé mentale, mais aussi des maladies chroniques.

    On peut considérer en effet que la plainte principale des habitants dans la description de l’impact sur la santé des processus urbains porte plus souvent sur le fonctionnement urbain lié à l’aménagement (sentiment d’insécurité, de relégation, déqualification de l’image de soi, fatigue liée aux transports, lutte contre les nuisibles, mésusage des espaces publics, etc.) que sur l’aménagement strico sensu.

    Description du stage

    Encadré par un urbaniste, en charge de la conduite de la Mission Grand Paris au sein de la Direction Promotion de la Santé et Réduction des Inégalités, le/la stagiaire participera à la réalisation du programme d’action émanant du protocole ANRU-ARS IDF.

    Les 4 grands volets de coopération portés par la convention ARS-ANRU sont les suivants :

    1. Construire et partager les éléments de diagnostic sur la vulnérabilité des populations des quartiers en renouvellement urbain franciliens en matière de santé.
    2. Intégrer les enjeux de santé dans l’élaboration et la conduite des projets de renouvellement urbain, en particulier ceux apparaissant prioritaires en matière de santé.
    3. Favoriser la prise en compte globale des enjeux de santé dans les quartiers en renouvellement urbain, en les orientant vers les acteurs, dispositifs et cadres institutionnels existants .
    4. Collaborer pour améliorer la connaissance et la progression des pratiques articulant santé et renouvellement urbain.

    Dans le cadre des volets 3 et 4, il sera plus spécifiquement mobilisé sur la conduite d’une démarche exploratoire sur le lien entre « santé mentale et renouvellement urbain », qui débouchera sur l’organisation d’un séminaire commun avec l’ANRU dédié à la thématique.

    Etudes de cas, entretiens auprès d’experts, revue de littérature scientifique, le stagiaire assurera en lien avec les équipes de la Direction Promotion de la Santé et Réduction des Inégalités, la rédaction d’un document cadre sur la thématique. Ces travaux seront destinés aux professionnels de l’aménagement pour leur offrir des clés de lecture sur l’impact des projets d’aménagement sur la santé mentale : il devra recouvrir une dimension théorique (grands principes), opérationnelle (modalités concrètes d’aménagement urbain), et donner des pistes de jeu d’acteurs et de coopération interservices notamment pour les collectivités impliquées en parallèle sur des PRU (Projets de Renouvellement Urbain) et des CLSM (Contrats Locaux en Santé Mentale).

    Ce document servira de repère à l’organisation du séminaire, mais aura également vocation à enrichir des réflexions nationales pour lesquelles l’ARS IDF est sollicitée : la refonte du label « EcoQuartier » et l’ambition de prendre plus largement en compte prise les questions sanitaires, mais également des travaux entamés par la FNAU et l’EHESP sur l’élaboration d’un guide national sur la prise en compte de la santé dans les projets d’aménagement.

    Profil recherché : débutants acceptés

    • Etudiant-e en master d’urbanisme et d’aménagement ou santé publique/ promotion de la santé (les profils conjuguant les deux compétences seront valorisés) ;
    • Appétence et capacité à lire la littérature en sciences sociales et promotion de la santé ;
    • Aisance rédactionnelle et capacités d’analyse ;
    • Maîtrise des outils informatiques (Pack office, logiciels de traitement de données).

    Stage

    Stage universitaire long (de 5 à 6 mois), gratifié.

    Stage à pouvoir dès avril 2017.

    Contact(s)

    Nicolas Notin, chef de projet « Mission Grand Paris – Urbanisme et santé »

    Fichiers joints

    Modalités de candidature

    Date limite : 28/02/2017

    CV et lettre de motivation à envoyer par mail à nicolas.notin@ars.sante.fr