logo BDSP

Base documentaire


  1. Urinary tract infections in long-term care facilities.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Les infections urinaires dans les unités de soins de long séjour.

    Synthèse.

    L'incidence de la bactériémie dans les services de long séjour est élevée.

    La démence, l'incontinence urinaire et fécale, l'invalidité sont des facteurs de risque de bactériémie.

    Le diabète chez la femme et l'hypertrophie prostatique chez l'homme augmentent ce risque.

    Escherichia coli et Proteus mirabilis représentent les agents pathogènes dans 50 à 60% des infections urinaires.

    Les prélèvements d'urine sont difficilement interprétables du fait de leur contamination fréquente.

    L'infection urinaire est la source la plus importante de la bactériurie en long séjour, mais les effets secondaires à long terme d'une bactériurie asymptomatique ne sont pas identifiés.

    L'incontinence urinaire et l'utilisation des systèmes alternatifs augmentent le risque de contamination de l'environnement : ceci souligne l'importance du lavage des mains.

    L'emplacement des lits près des lavabos facilite l'observance de ce geste.

    La surveillance des microorganismes isolés dans les urines permet la mise en place précoce de mesures de contrôle de l'infection.

    Mots-clés Pascal : Infection, Appareil urinaire pathologie, Prévalence, Long séjour, Prévention

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Urinary system disease, Long stay, Prevention

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00222

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.