logo BDSP

Base documentaire


  1. Epidémiologie des infections à Bacteroïdes du groupe fragilis en France.

    Article - En français

    Compte rendu de recherche.

    Une étude multicentrique nationale sur l'infection à Bacteroïdes du groupe fragilis a été réalisée de novembre 1990 à décembre 1991. 1317 patients ont été inclus avec pour 544 cas des données cliniques.

    Les résultats concernant le sex ratio, la distribution selon l'âge, la porte d'entrée sont en accord avec les données de la littérature ; il en est de même pour la répartition des différentes espèces de Bacterïodes dominées par B. fragilis (65,4%) et B. thetaiotaomicron (12,6%). Une évolution très nette est observée quant aux caractéristiques des bactériémies : aucun cas postopératoire n'est rapporté expliquant la létalité plus faible (19,8%) que dans les séries antérieures à la généralisation de l'antibioprophylaxie à visée anti-anaérobie dans la chirurgie biliodigestive et gynécologique.

    Le caractère polymicrobien de ces septicémies n'apparaît pas comme un facteur de mauvais pronostic contrairement à l'association à un état de choc infectieux.

    L'utilisation d'une antibiothérapie strictement adaptée apparaît comme indispensable à la réduction de la létalité de ces infections.

    Mots-clés Pascal : Septicémie, Antibiotique, Prévention, Bactériologie

    Mots-clés Pascal anglais : Septicemia, Antibiotic, Prevention, Bacteriology

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00129

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.