logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Faut-il interdire les fleurs à l'hôpital ?

    Article - En UND

    Une étude sur la contamination de l'eau des vases de fleurs a été menée comparativement dans deux lieux distincts : à l'hôpital et à l'extérieur de l'hôpital, chez des fleuristes et des particuliers.

    Ce travail permet d'affirmer que les germes apportés par les fleurs croissent dans l'eau, dès les premières heures de contact, quel que soit le lieu étudié.

    Les variétés de germes rencontrés sont nombreuses avec souvent une à plusieurs entérobactéries par prélèvement.

    Afin d'admettre les fleurs dans les services hospitaliers à faible risque infectieux, il est souhaitable de décontaminer l'eau des fleurs en ajoutant 1/2 cuillère à café d'eau de Javel à 12° Chl. par litre d'eau.

    Ce traitement, qui n'altère pas les fleurs, empêche la prolifération microbienne et autorise le changement de l'eau toutes les 48 heures.

    Mots-clés Pascal : Environnement, Hôpital, Eau

    Mots-clés Pascal anglais : Environment, Hospital, Water

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01419

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.