logo BDSP

Base documentaire


  1. L'infection nosocomiale : aspects cliniques.

    Article - En UND

    Synthèse.

    Définie comme une infection contractée à l'hôpital, l'infection nosocomiale (IN) survient chez 2 à 10% des patients en milieu hospitalier mais peut aussi contaminer les personnels soignants.

    Elle est plus souvent observée chez les sujets immunocompromis, les malades admis dans les unités de soins intensifs médicaux et chirurgicaux, les grands brûlés et aux âges extrêmes de la vie.

    Sa traduction clinique est polymorphe.

    Les infections urinaires en sont l'expression la plus fréquente, suivies despneumopathies, des infections postopératoires et des septicémies.

    D'autres IN, d'étiologie bactérienne (tuberculose), virale (VIH, virus des hépatites B et C, cytomégalovirus...), fongique (aspergillose), susceptibles d'être transmises soit à d'autres patients, soit au personnel soignant, sont plus inhabituelles.

    Les IN, par leur fréquence, leur gravité et leurs incidences économiques, sont devenues des maladies d'une actualisation préoccupante.

    Mots-clés Pascal : Infection, Hôpital

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Hospital

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01370

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.