logo BDSP

Base documentaire


  1. Procédures pour le diagnostic et la détection des infections bactériennes.

    Article - En français

    Synthèse.

    Les pneumopathies nosocomiales, acquises en réanimation sont graves, avec une augmentation de la prévalence des germes résistants pendant la période de ventilation assistée.

    Leurs procédés d'investigation font l'objet de nombreuses évaluations.

    Le brossage protégé, bien que discuté, reste la méthode de référence pour le diagnostic de ces infections nosocomiales.

    En ce qui concerne les infections urinaires, Davis (USA) a montré que les tests positifs de dépistage des infections urinaires, mais non confirmés par la culture, doivent inciter à rechercher une pathologie urinaire sous-jacente, avant de qualifier les résultats de « faux-positifs ».

    Par ailleurs, l'incubation sur des géloses CLED pendant 48 heures ne semble pas améliorer, de façon significative, le rendement des urocultures.

    Enfin, Singh (USA) a montré que le test de Bactec semble présenter des avantages lors de l'investigation bactériologique de péritonites bactériennes spontanées, par rapport aux méthodes conventionnelles.

    Mots-clés Pascal : Infection, Bactériologie, Poumon, Appareil urinaire pathologie

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Bacteriology, Lung, Urinary system disease

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00241

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.