logo BDSP

Base documentaire


  1. Antibioprophylaxie en obstétrique.

    Article - En français

    Synthèse.

    L'infection materno-foetale est une des causes principales de morbidité et de mortalité en obstétrique.

    L'antibioprophylaxie peut répondre à certaines nécessités, mais son efficacité ne peut être étudiée qu'à partir d'études prospectives randomiséessur un large échantillon de population.

    Dans les ruptures prématurées des membranes avant 37 semaines, l'antibioprophylaxie prolonge le temps de latence avant l'accouchement sans cependant modifier la mortalité périnatale.

    Il semble cependant que l'antibioprophylaxie soit sûrement utile dans des populations bien déterminées présentant une infection infra-clinique.

    L'antibioprophylaxie dans les menaces d'accouchement prématuré sans rupture n'a pas démontré son efficacité, sauf dans des sous-populations à risque d'infection néonatale.

    A terme, la rupture prématurée des membranes n'impose pas d'antibioprophylaxie.

    Pour la césarienne, la prévention de l'endométrite du post-partum impose une antibioprophylaxie.

    Mots-clés Pascal : Antibiotique, Prévention, Accouchement, Césarienne, Endomètre, Infection

    Mots-clés Pascal anglais : Antibiotic, Prevention, Delivery, Cesarean section, Endometrium, Infection

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01286

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.