logo BDSP

Base documentaire


  1. Résistance acquise aux aminosides dont la gentamicine chez Enterococcus faecalis. Etude réalisée en 1990 sur 1310 souches isolées dans 27 hôpitaux généraux membres du collège de bactériologie virologie.

    Article - En français

    1310 souches d'Enterococcus faecalis ont été répertoriées d'octobre à décembre 1990 dans 27 hôpitaux généraux.

    Aucune souche résistante à la vancomycine et à l'ampicilline n'a été retrouvée.

    Aucune sécrétion de bêta lactamase n'a été identifiée parmi les souches à haut niveau de résistance à la gentamicine. 11% des souches ont été retrouvées résistantes à la gentamicine. 5% d'entre elles montraient une résistance isole kanamycine gentamicine, 6% une résistance pour tous les amino glycosides.

    La répartition de la résistance variait de 0 à 57% selon l'origine géographique.

    La résistance à la gentamicine était de 16.9% dans les hémocultures et 14.9% dans les urines.

    Les souches isolées en gériatrie avaient la fréquence de résistance la plus élevée.

    Mots-clés Pascal : Sensibilité résistance, Médicament

    Mots-clés Pascal anglais : Sensivity resistance, Drug

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00210

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.