logo BDSP

Base documentaire


  1. Mécanisme de résistance de Bacteroides fragilis aux carbapenemes.

    Article - En français

    La résistance aux carbapénèmes, imipénème (imi), meropénème (mer) des souches de Bacteroides fragilis est médiée par la production d'une carbapénémase, une bêta-lactamase Zn+dépendante, codée par le gène cfiA.

    Ce gène est porté par 3% environ des souches de B. fragilis isolées en France, mais est exprimé dans seulement un tiers des cas.

    Il est silencieux dans les deux tiers restants.

    L'activation de cfiA silencieux est due, in vitro comme in vivo, à l'insertion d'une IS, le plus fréquemment IS 1186, porteuse d'un promoteur fort, en amont du gène.

    Les souches cfiA-positives se distinguent des souches cfiA-négatives par la présence des séquences d'insertion connues chez B. fragilis (is4351, is1186, is942) et forment, d'après les typages moléculaires et les séquencage des gènes d'arn 16s, une unité taxonomique à part.

    Mots-clés Pascal : Sensibilité résistance, Médicament, Génétique

    Mots-clés Pascal anglais : Sensivity resistance, Drug, Genetics

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 01001

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.