logo BDSP

Base documentaire


  1. Infections urinaires nosocomiales : épidémiologie, dépistage, prévention et conduite à tenir.

    Article - En français

    Synthèse.

    L'infection urinaire represente dans toutes les études, et particulièrement dans l'étude américaine (NNIS), la première cause d'infection nosocomiale, touchant 2 à 3% des malades hospitalisés.

    La présence d'une sonde urinaire est le facteur de risque de loin le plus important.

    Bien que généralement de bon prognostic l'infection urinaire nosocomiale peut recidiver ou persister après la sortie de l'hôpital, généralement à cause de foyers parenchymateux, en particulier prostatiques, et poser alorsde difficiles problèmes thérapeutiques.

    La prévention de cette infection est possible, du moins partiellement (30 à 40% des cas) et passe par des mesures d'hygiène simples, bien définies, faciles à mettre en oeuvre.

    Cette prévention est cependant difficile en pratique car une surveillance précise et prospective de l'incidence est nécessaire, de même que des efforts d'enseignement patiemment renouvelés.

    Mots-clés Pascal : Infection, Appareil urinaire pathologie, Antibiotique, Prévention, Incidence

    Mots-clés Pascal anglais : Infection, Urinary system disease, Antibiotic, Prevention, Incidence

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00346

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.