logo BDSP

Base documentaire


  1. Mechanism and implications of glycopeptide resistance in enterococci.

    Article - En UND

    Traduction en français : Mécanismes et implications de la résistance aux glycopeptides des enterocoques.

    Synthèse.

    La résistance aux glycopeptides des enterocoques est un phenomeme nouveau.

    On peut isoler deux phénotypes : a) la résistance aux niveaux élevés de vancomycine et teicoplanin, b) la résistance aux niveaux bas de vancomycine uniquement.

    Il n'y a pas de résistance croisée entre glycopeptides, glycolipodepsipeptides (ramoplanin) et lipopeptides (daptomycin).

    Les déterminants donnant un bas niveau de résistance sont supposés être chromosomiques et non transférables.

    Les plasmides possèdent un seul type de déterminant de la résistance aux glycopeptides qui est différent de celui conférant un niveau faible de résistance.

    L'induction de la résistance est liée à l'induction d'environ 40KDA protéines.

    On a déchiffré la séquence du gène vanA qui codece type de résistance.

    Il y a une similitude entre les séquences du VANA et D-Ala.

    On ne sait pas encore quelle est la contribution du VANA dans la synthèse des peptidoglycanes.

    Mots-clés Pascal : Sensibilité résistance, Médicament, Génétique

    Mots-clés Pascal anglais : Sensivity resistance, Drug, Genetics

    Logo du centre Notice produite par :
    CCLIN Sud-Est - Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

    Cote : 00088

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.