logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Mucocutaneous diseases in drug addicts with or without HIV infection : a case control study.

    Article - En anglais

    Traduction en français : Pathologies mucocutanées chez les toxicomanes infectés ou non par le VIH : étude de cas.

    Etude sur un grand nombre de cas.

    Dans une population de 106 toxicomanes, on relève 10 cas de pathologie mucocutanée sur les 64 séronégatifs et 20 cas chez les 42 séropositifs.

    Certaines maladies sont présentes dans les mêmes proportions dans les deux groupes (mycoses), d'autres sont caractéristiques des patients séropositifs.

    L'infection par le VIH est le principal facteur de risque.

    Plus le Sida est avancé, plus la fréquence de pathologies cutanées est importante.

    Voir le résumé en anglais

    Mots-clés Pascal : Toxicomanie, Virus HIV, Infection, Peau, Population, Risque élevé, Dermatologie

    Mots-clés Pascal anglais : Drug abuse, HIV virus, Infection, Skin, Population, High risk, Dermatology

    Notice produite par :
    Toxibase

    Cote : 13641

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199510.