logo BDSP

Base documentaire


  1. Les risques liés aux prions dans les laboratoires et leur prévention.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Risks and prevention associated to prions in laboratory.

    Les infections à prions sont des encéphalopathies subaiguës spongiformes à incubation longue, tant animales (Scrapie du mouton...) qu'humaines (maladie de Creutzfeldt-Jakob...). Elles sont dues à des prions dont la nature protéique est probablement fondamentale, expliquant la très grande résistance de ces agents à de nombreux produits décontaminants usuels.

    Ainsi ces prions nécessitent des procédures de décontamination utilisant l'hydroxyde sodium, l'hypochlorite de sodium ou la chaleur humide supérieure a 134°C. Au cours de la maladie il n'y a pas de réponse immune permettant un diagnostic indirect serologique.

    Le seul diagnostic biologique possible est direct a partir d'une biopsie cérébrale.

    La transmission inter humaine peut se faire par l'intermédiaire de produits biologiques tels que les greffes mais aussi lors de la manipulation des produits pathologiques ou de matériel contaminés.

    Ainsi un certain nombre de précautions sont à prendre dans un laboratoire.

    Les patients a risque doivent être individualisés par le clinicien.

    Ensuite pour ces patients tous les actes techniques doivent être effectués en respectant un protocole rigoureux, limitant le risque de transmission directe ou indirecte ceci en décontaminant, avec des procédures éfficaces sur les prions, les locaux et le matériel.

    La résistance exceptionnelle de ces agents fait que l'inactivation et donc la prévention des maladies a prions sont très diffciles.

    Mots-clés Pascal : Prion, Prévention, Décontamination, Laboratoire

    Mots-clés Pascal anglais : Prion, Prevention, Decontamination, Laboratory

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0215152

    Code Inist : 002B30A03C. Création : 09/06/1995.