logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Exposition professionnelle aux eaux usées et risque d'hépatite virale A.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Hepatitis A and occupational risk for workers exposed to sewage.

    La disponibilité depuis 1992 d'un premier vaccin contre l'hépatite virale A a soulevé la question de son indication chez le personnel exposé aux eaux usées.

    Ce risque était suspecté devant l'excrétion du virus de l'hépatite A (V.H.A.) dans les selles des sujets infestés, donc dans les eaux usées domestiques.

    Néanmoins, la diminution de la circulation du V.H.A. dans la population des pays industrialisés entraîne probablement une moindre contamination des eaux usées.

    Nous avons évalué ce risque professionnel grâce à une étude transversale comparant les taux de prévalence des anticorps totaux (ou des IgG) anti-V.H.A. chez 110 sujets exposés aux eaux usées appariés sur l'âge et le niveau de diplôme à 110 sujets non-exposés de la même entreprise.

    Chaque personne était interrogée sur ses antécédents d'ictère, la notion de voyages en zone d'endémie et la durée de l'exposition professionnelle.

    La prévalence des anticorps anti-V.H.A. était globalement de 52,7%, significativement plus élevée chez les exposés (60,9%) que chez les non-exposés (44,5%) (p<0,02).

    Cette séroprévalence augmentait avec l'âge, et apparaissait liée au niveau de diplôme dans les deux groupes.

    Ces résultats suggèrent fortement l'existence d'un risque professionnel d'infection par le V.H.A. chez les travailleurs exposés aux eaux usées (risque relatif : 2,4 ; I.C. 95% [1,6-3,1]).

    Mots-clés Pascal : Hépatite virale A, Virose, Infection, Exposition professionnelle, Eau usée, Assainissement, Sérologie, Epidémiologie, Vaccination, France, Europe, Médecine travail, Homme, Appareil digestif pathologie, Foie pathologie

    Mots-clés Pascal anglais : Viral hepatitis A, Viral disease, Infection, Occupational exposure, Waste water, Sewerage, Serology, Epidemiology, Vaccination, France, Europe, Occupational medicine, Human, Digestive diseases, Hepatic disease

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0203008

    Code Inist : 002B05C02G. Création : 09/06/1995.