logo BDSP

Base documentaire


  1. Le suicide à Paris et en Ile-de-France.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Suicide in Paris and Ile-de-France. Contribution of the Institute of Forensic Medicine of Paris.

    Une étude coopérative menée entre l'Institut Médico-Légal de Paris et l'INSERM (SC8), concernant les suicides survenus du 1er janvier 1990 au 31 décembre 1990 chez les habitants de la région parisienne, a regroupé 455 suicides à Paris et 1 229 dans les départements périphériques d'Ile-de-France (1 684 suicides pour l'ensemble de la région en 1990).

    Au total à Paris, le taux de suicides atteint 23,3/100 000.

    Il augmente jusqu'à la quarantaine puis diminue avec un nouvel accroissement entre 75 et 85 ans.

    Parmi les décès enregistrés chez les sujets domiciliés dans la capitale, le suicide des adolescents et des adultes jeunes de 15 à 34 ans représente 17% du total des décès avec une surreprésentation masculine (277 pour les hommes, 178 pour les femmes).

    Le suicide est plus fréquent avant 45 ans à Paris que dans le reste de la France ; la courbe s'inverse après 45 ans.

    Il constitue à Paris la 2e cause de mortalité chez le jeune de 15 à 34 ans, derrière le Sida et la 1er cause de mort violente.

    Pour cette même tranche d'âge, en Ile-de-France, il représente la 2e cause de mortalité mais derrière les accidents de la circulation.

    Le mode de suicide à Paris est avant tout toxique, suivi de la pendaison et de la précipitation d'un lieu élevé, alors qu'en Ile-de-France la pendaison est plus utilisée que l'intoxication et l'arme à feu.

    Mots-clés Pascal : Suicide, Prévalence, Epidémiologie, Paris, Ile de France, France, Europe, Enquête, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Suicide, Prevalence, Epidemiology, Paris, Ile-de-France, France, Europe, Inquiry, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 95-0149193

    Code Inist : 002B18C11. Création : 09/06/1995.