logo BDSP

Base documentaire


  1. Le remplacement médical: Etude des modalités et effets

    Thèse/mémoire - En français

    Le remplacement médical, exercice temporaire de la médecine, est règlementé par des articles du Code de Déontologie et du Code de Santé Publique, remaniés à plusieurs reprises depuis 1982: La nécessité d'assurer la permanence des soins le justifie au regard du Conseil de l'Ordre.

    Il permet, en outre, de conserver la clientèle du médecin remplacé.

    Pour les étudiant en médecine, il constitue une des premières confrontations avec la réalité de la pratique ambulatoire.

    Moyen d'apport financier, il est source d'apprentissage du métier, rendu obligatoire par l'inadaptation des étude médicale à l'exercice de la médecine générale.

    L'organisation actuelle du remplacement dépend, en partie, de démarches individuelles et nécessite une grande disponibilité de la part du remplaçant, qui n'a aucune garantie de sécurité dans un marché où la demande semble supérieure à l'offre.

    Une étude de terrain, basée sur les interviews de nombreux intervenants, illustre cette analyse de fonctionnement du système.

    Les caractères socio-démographiques de la profession médicale et la réforme des études médicales permettent d'envisager son intégration future dans le système sanitaire.

    Un tel avenir est indissociable de l'évolution de la médecine générale et de l'élargissement possible du champ d'action des généralistes.-(Res.

    A.).

    Mots-clés Pascal : Pratique professionnelle, Médecin, Médecin généraliste, Réglementation, France

    Mots-clés Pascal anglais : Professional practice, Physician, General practitioner, Regulation, France

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : CHU S.A.

    Code Inist : RESH. Création : 199406.