logo BDSP

Base documentaire


  1. Répertoire des médecines parallèles en France

    Thèse/mémoire - En français

    Cette thèse a pour objet, en premier lieu, de définir le terme de médecine parallèle, par rapport à d'autres termes utilisés tels que médecine douce, médecine empirique, médecine traditionnelle d'une part et de médecine officielle d'autre part: Des repères par rapport à la législation et à l'histoire ont été posés, qui démontrent que le phénomène dit parallèle, bien qu'à la mode, est loin d'être un phénomène récent.

    Actuellement, plus d'une soixantaine de pratiques évoluent en marge de la médecine officielle légale.

    Il s'agit soit de médecines globales comprenant à la fois une démarche diagnostique, étiologique et thérapeutique, ou uniquement des méthodes de diagnostic ou à visée thérapeutique ou l'utilisation de médicaments non reconnus.

    Ces médecines sont soit franchement illégales, comme la sorcellerie, soit à la limite de la reconnaissance officielle comme l'acupuncture ou l'homéopathie.

    Cette thèse répertorie ces médecines, en explique succintement les principes et s'est appliquée à recueillir une bibliographie aussi complète que possible pour chacune d'elle.-(Res.

    A.).

    Mots-clés Pascal : Réglementation, Etiologie, France

    Mots-clés Pascal anglais : Regulation, Etiology, France

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : CHU S.A.

    Code Inist : RESH. Création : 199406.