logo BDSP

Base documentaire


  1. Enquête de dépistage du saturnisme infantile d'origine hydrique dans les Vosges.

    Article - En français

    Le risque de saturnisme hydrique est connu depuis longtemps dans les Vosges.

    Il est particulièrement bien documenté depuis une dizaine d'années.

    Les études réalisées jusqu'alors ne concernent que les adultes et principalement les personnes âgées particulièrement sensibles à ce risque.

    Cette étude est la première réalisée chez l'enfant pour le risque hydrique.

    L'enquête a été effectuée dans des communes où l'eau distribuée est agressive et non traitée. 27% des 106 enfants inclus présentent une « intoxication » (plombémie supérieure à 50 microgr/l) et 18% une imprégnation saturnine excessive (plombémie entre 100 et 149 microg/l).

    Aucun signe clinique significatif n'est retrouvé.

    Toutefois, parmi les 3 enfants sévèrement intoxiqués (plombémie supérieure à 500 microg/l), 2 présentaient une constipation et des troubles neurocomportementaux.

    La concentration de plomb dans l'eau s'est révélée supérieure à la norme (50 microg/l) dans l'habitat de 58% des enfants présentant une plombémie supérieure à 150 microg/l. On retrouve une corrélation significative entre ces deux valeurs.

    La prévention de cette affection passe par la neutralisation des eaux agressives, mais ce traitement pourtant obligatoire est encore insuffisamment réalisé.

    (résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Saturnisme, Enfant, Eau potable, Vosges

    Mots-clés Pascal anglais : Saturnism, Child, Drinking water, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : 94 N

    Code Inist : 002B30A02A. Création : 09/06/1995.