logo BDSP

Base documentaire


  1. La détection des anomalies foetales : analyse sociologique et juridique.

    Article - En français

    Le développement récent des techniques d'investigation foetale tend à déplacer vers la période prénatale l'annonce d'un handicap alors même que les possibilités thérapeutiques sont encore extrêmement restreintes, voire inexistantes pour bon nombre de pathologies.

    Le diagnostic anténatal offre donc l'originalité d'être quasiment un diagnostic sans thérapie mais pas sans solution (l'avortement).

    C'est en tant qu'il représente un cas particulier assez problématique de cette part de l'activité médicale qui consiste à établir des diagnostics et à en inférer une « conduite à tenir » que le diagnostic anténatal retient l'attention car le caractère radical du choix auquel il confronte incite à s'interroger sur les arguments qui le légitiment, dans son principe comme dans le détail de sa mise en oeuvre.

    La recherche menée à ce sujet a conduit à développer une approche sociologique des dispositions du corps médical à l'égard de la médecine prédictive et sélective, et une analyse de la régulation des pratiques de diagnostic anténatal par les règles juridiques.

    Mots-clés Pascal : Ethique, Handicap, Avortement thérapeutique, Diagnostic, In utero, Loi

    Mots-clés Pascal anglais : Ethics, Handicap, Therapeutic abortion, Diagnosis, In utero, French act of parliament

    Notice produite par :
    DEP93 - Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

    Code Inist : 002B30A11. Création : 09/06/1995.