logo BDSP

Base documentaire


  1. Les métiers de la santé : enjeux de pouvoir et quête de légitimité.

    Ouvrage - En français

    Régulièrement annoncée, la crise de la médecine est de plus en plus souvent présentée comme une crise touchant globalement le système de santé.

    Sont invoqués pêle-mêle, à l'appui de ce diagnostic, la prolétarisation de la condition des praticiens libéraux, la disparition prochaine des chirurgiens généralistes, la dégradation des conditions de travail des infirmières, la multiplication des affaires judiciaires impliquant des médecins, la perte de confiance vis-à-vis des soignants, un désenchantement à l'égard de la médecine et de ses représentants.

    En s'appuyant sur des études de cas illustrant les situations particulières de diverses professions, ce livre montre que, derrière la crise invoquée, ce qui est en jeu, c'est une reconfiguration de l'espace social de la santé où se redéfinissent les territoires et les frontières de chaque métier, où s'établissent des modes différents de légitimation des soignants, finalement où se distribuent de nouveaux rapports de pouvoir entre les professionnels, la société et l'Etat.

    Mots-clés Pascal : Personnel sanitaire, Sociologie, Crise, Médecine générale, Chirurgien, Infirmier, Sage femme, Médicament, Innovation, Technologie, Psychiatrie, France, Opinion publique, Etude cas

    Mots-clés Pascal anglais : Health staff, Sociology, Crisis, Internal medicine, Surgeon, Nurse, Midwife, Drug, Innovation, Technology, Psychiatry, France, Public opinion, Case study

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Code Inist : 002B30A11. Création : 09/06/1995.