logo BDSP

Base documentaire


  1. Génétique et alcool. Tel gène, tel fils.

    Article - En français

    Les progrès de la génétique et la possibilité d'intervenir sur les gènes ouvrent d'immenses espoirs de thérapie.

    Mais l'alcoolisme ne peut pas être considéré comme une maladie génétique : si les travaux montrent que les risques de devenir alcoolique sont trois à quatre fois plus élevés chez les enfants de parents biologiques alcooliques, aucun marqueur génétique de l'alcoolisme n'a été identifié.

    De plus, un gène seul ne serait pas déterminant, la biologie ayant montré que c'est l'interaction des gènes entre eux qui est décisive pour le caractère.

    Imaginer la mise en place d'un test prédictif des marqueurs de l'alcoolisme laisse entrevoir les risques de dérive qui pourraient toucher les sujets concernés.

    Mots-clés Pascal : Alcoolisme, Héréditaire, Génétique, France, Médecine prédictive

    Mots-clés Pascal anglais : Alcoholism, Hereditary, Genetics, France, Predictive medicine

    Notice produite par :
    HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique

    Cote : Enr. 1

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199501.