logo BDSP

Base documentaire


  1. Reconstruction de l'épidémie d'infection à virus d'immunodéficience humaine en France : approche par la méthode de rétrocalcul.

    Thèse/mémoire - En français

    Traduction en anglais : Reconstruction of the HIV epidemic in France : by the backcalculation method.

    Congrès, , 1993.

    L'estimation du nombre de sujets infectés fournit une représentation plus complète de l'épidémie de l'infection à VIH, que ne le fait les nombres de cas de SIDA observés.

    Elle est essentielle pour cibler les programmes de préventions selon les populations et pour déterminer les besoins en terme de soins.

    La méthode de rétrocalcul développée par Brookmeyer et Gail (1986,1988), et celle développée par Brookmeyer et Liao (1990) ont été utilisées afin d'estimer l'incidence de l'infection à VIH au cours du temps et de prédire le nombre de cas de SIDA en France.

    Pour chaque estimation, nous avons utilisé une fonction d'infection constante par palier, et nous avons supposé qu'en l'absence de traitement la distribution de la durée d'incubation suivait une loi de Weibull de moyenne 11 ans (médiane environ 10 ans).

    Nous avons étudié la sensibilité des résultats obtenus par rétrocalcul selon différents jeux de données de cas de SIDA, différentes distributions de la durée d'incubation, différentes hypothèses de diffusion et d'efficacité des traitements précoces, et différents modèles de la fonction d'infection.

    Nous avons pu observer que la dernière période de correction de la série des données de cas de SIDA ne doit pas être utilisée lors des estimations par rétrocalcul.

    Nous avons estimé l'incidence cumulée de l'infection à VIH jusqu'en juin 1990, en utilisant les données de cas de SIDA déclarés jusqu'en mars 1993 et diagnostiqués uniquement jusqu'en décembre 1992.

    Mots-clés Pascal : Virus immunodéficience humaine, Lentivirinae, Retroviridae, Virus, Infection, Homme, France, Europe, Epidémiologie, Loi Weibull, Modélisation, Méthode mathématique, SIDA, Virose, Hémopathie, Immunopathologie, Maladie sexuellement transmissible

    Mots-clés Pascal anglais : Human immunodeficiency virus, Lentivirinae, Retroviridae, Virus, Infection, Human, France, Europe, Epidemiology, Weibull distribution, Modeling, Mathematical method, AIDS, Viral disease, Hemopathy, Immunopathology, Sexually transmitted disease

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 94-0543703

    Code Inist : 002B06D01. Création : 199501.