logo BDSP

Base documentaire


  1. Le compostage des déchets fermentescibles issus de la collecte séparative.

    Thèse/mémoire - En français

    L'objet de cette étude est de définir un mode de compostage qui soit adapté au gisement des déchets fermentescibles issus de la collecte séparative en porte à porte.

    Nous avons testé le procédé Végéterre sur le gisement de Niort qui contient les déchets de cuisine et de jardins des particuliers.

    Ce procédé simple, déjà éprouvé pour le compostage des déchets d'espaces verts, consiste en une fermentation lente de résidus préalablement broyés.

    Les résultats des essais ont montré qu'il est possible d'obtenir en six semaines un compost de qualité, exempt d'indésirables et proche de la maturité (C/N=12).

    Il n'y a pas eu d'incidence particulière sur l'évolution du compostage lorsque l'on a fait varier la composition du gisement par l'ajout de cartons ou par une augmentation du pourcentage de déchets alimentaires.

    Par contre, le temps de fermentation est plus long si l'on mélange aux déchets fermentescibles collectés des déchets d'espaces verts.

    Ces derniers sont en effet plus riches en éléments ligneux lents à se dégrader.

    Mots-clés Pascal : Traitement déchet, Méthode, Ordure ménagère, Récupération déchet, Fermentation, Expérimentation, France

    Mots-clés Pascal anglais : Waste treatment, Method, Household refuse, Waste recovery, Fermentation, Experimentation, France

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OL94/0057

    Code Inist : 002B30A02A. Création : 199501.