logo BDSP

Base documentaire


  1. Du généraliste au spécialiste : qui conseille de consulter ?

    Article - En français

    A partir de l'enquête Santé et Soins Médicaux 1991-1992, l'analyse des séances de médecin générées ou reçues d'un confrère permet une première approche des filières de soins en médecine ambulatoire.

    Trois séances de médecin sur cinq sont des séances de généraliste et plus de la moitié de ces séances résultent d'une initiative individuelle.

    Les généralistes induisent plus de séances qu'ils n'en reçoivent et ce sont les spécialistes des pathologies relatives aux organes profonds qui reçoivent ainsi essentiellement leurs patients.

    L'activité diagnostique est plus importante au cours des séances conseillantes pour les généralistes et les actes techniques plus nombreux aux cours des séances conseillées pour les spécialistes.

    Les résultats présentés dans cet article proviennent de l'enquête « Santé et soins médicaux : 1991-1992 ».

    Mots-clés Pascal : Age, Sexe, Médecin généraliste, Médecin, Spécialité médicale, Accessibilité, Soin, Choix, Liberté, Prescription, Production, France, Enquête, Donnée statistique, 1991-1992, Consommation médicale, Recours soin, Filière soin, Consultation médicale, Acte professionnel

    Mots-clés Pascal anglais : Age, Sex, General practitioner, Physician, Medical specialty, Accessibility, Care, Choice, Freedom, Prescription, Production, France, Inquiry, Statistic data, Medical care consumption, Request for treatment, Health care network, Consultation, Act carried out by health professional

    Notice produite par :
    CREDES - Centre de Recherche, d'Etudes et de Documentation en Economie de la Santé (devenu IRDES)

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199501. Dernière mise à jour : 23/11/2016.