logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. La revalorisation du S.M.I.C. et ses répercussions.

    Article - En français

    Avec un relèvement de 2,1% au premier juillet 1994, le S.M.I. C ; (salaire minimum de croissance) est fixé à 35,56 francs de l'heure (contre 34,83 francs), et le salaire minimum légal garanti à 17,43 francs (contre 17,17 francs).

    Ils ont été relevés par le décret 94.546 du 30 juin 1994 (J.O. du 1/07/1994).

    Ces taux sont applicables depuis le premier juillet 1994.

    Le S.M.I.C. mensuel brut est égal à 6 009,64 francs, sur la base de l'horaire légal de 39 heures par semaine.

    Cette hausse concerne environ 1,5 million de salariés.

    Mots-clés Pascal : Salaire, Minimum, Cotisation sociale, Tendance séculaire, DOM

    Mots-clés Pascal anglais : Wage, Minimum, Contribution, French oversea department

    Notice produite par :
    DRASS51 - Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales de Champagne-Ardenne

    Cote : 4600

    Code Inist : 002B30. Création : 199501.