logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Médecine du travail et professions dentaires.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Occupational medicine and dental professions.

    L'activité du médecin du travail trouvent une bonne illustration dans le domaine odonto-stomatologique.

    Médecin de santé publique, il participe à l'éducation sanitaire de la population salariée quant à l'hygiène bucco-dentaire et au dépistage.

    Spécialiste en pathologie professionnelle, il recherche les signes spécifiques de certaines nuisances et, surveille le personnel des cabinets dentaires et des laboratoires de prothèse.

    L'amélioration des conditions de travail a fait disparaître les lésions odonto-stomatologiques professionnelles classiques les plus graves dans la population salariée; certaines affections ou anomalies sont très spécifiques de groupes professionnels réduits.

    En revanche de nouveaux risques peuvent apparaître du fait de l'évolution constante de l'industrie chimique.

    Quant aux cancers buccaux, les facteurs professionnels et extra-professionnels sont intriqués et dominés par l'alcool et le tabac.

    La découverte d'affections bucco-dentaires d'origine professionnelle, situation en pratique peu fréquente, devrait conduire à un meilleur échange d'informations entre les praticiens permettant de rapporter ces lésions à leurs causes et de mener des actions de prévention spécifiques.

    Les risques professionnels des chirurgiens dentistes, de leurs assistantes, et des prothésistes, ont été dans l'ensemble largement étudiés et bien individualisés.

    Ils sont dominés par les risques infectieux et allergiques et, pour les prothésistes, le risque de pneumoconiose.

    Mots-clés Pascal : Facteur risque, Médecine travail, Exposition professionnelle, Homme, Dentiste, Prothésiste, Stomatologie

    Mots-clés Pascal anglais : Risk factor, Occupational medicine, Occupational exposure, Human, Dentist, Stomatology

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 94-0308207

    Code Inist : 002B30B01B. Création : 199406.