logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Contribution à l'étude des hémoglobines anormales: épidémiologie, structure, fonction des hémoglobines anormales en Tunisie.

    Thèse/mémoire - En français

    Traduction en anglais : Contribution to the study of abnormal hemoglobins: Epidemiology, structure and function of abnormal hemoglobins in Tunisia.

    Congrès, , 1993.

    La Bêta thalassémie fréquente dans le pourtour méditerranéen et la drépanocytose venue d'Afrique Noire représentent à elles seules la plus grande partie des hémoglobines anormales en Tunisie.

    Les autres variants, dont la fréquence est faible, ont une répartition inégale selon les régions.

    Le Nord-Ouest de la Tunisie est la région la plus touchée (10,1%), anciennement impaludée, elle se singularise par un très haut degré de consanguinité (24 à 46%). Nous avons d'abord effectué une enquête épidémiologique sur un échantillonnage largement représentatif de la population Tunisienne (12780 prélèvements).

    Dans un deuxième temps, nous avons effectué une autre enquête épidémiologique dans la région du Nord-Ouest, chez des jeunes enfants (1481 échantillons), en même temps, nous avons déterminé la prévalence des anémies qui pourraient masquer les Alpha et Bêta thalassémies.

    Nous avons trouvé qu'environ un enfant sur deux a une anémie (les carences martiales: 28,4%). Ces anémies sont en rapport avec des conditions socio-économiques pour la plupart médiocres.

    Outre les hémoglobines fréquentes (Hb, S, Hb C), nous avons mis en évidence des cas d'Hb O Arab, D Punjab, Korle Bu, Camperdown, D Iran, E et quelques mutants très rares tels que l'Hb Montgomery: (Alpha 48(CD6) Leucine-Arginine), l'Hb Athens-Georgia: (Bêta40 (C6) Arginine-Lysine), ainsi qu'un mutant inédit, l'Hb Tunis: (Bêta124(H2)Proline-Serine), muet à l'électrophorèse.

    Mots-clés Pascal : Hémoglobinopathie, Epidémiologie, Variant génétique, Tunisie, Afrique, Hémopathie, Homme

    Mots-clés Pascal anglais : Hemoglobinopathy, Epidemiology, Genetic variant, Tunisia, Africa, Hemopathy, Human

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 94-0324981

    Code Inist : 002B19A01. Création : 199406.