logo BDSP

Base documentaire


  1. La planification familiale au Maghreb : redéfinir les responsabilités.

    Article - En français

    Dans les pays du Maghreb, le rôle joué par les hommes en matière de planification familiale est prépondérant.

    Les traditions religieuse et culturelle les rendant responsables de leur femme et de leurs enfants, ils ont un pouvoir de décision sur la contraception, la stérilisation et l'avortement.

    Cette situation est plus fréquente dans les zones rurales où les femmes ont peu accès à l'instruction, ce qui les rend plus dépendantes de leur mari.

    Dans ce cas, l'accès à la contraception devient difficile et celles qui décident d'utiliser un contraceptif sans l'accord du mari prennent de préférence un contraceptif oral, plus facile à dissimuler.

    Les décisions concernant la stérilisation et l'avortement dépendent essentiellement de la législation, un accord écrit du mari étant souvent demandé.

    Une étude ayant montré une « corrélation certaine entre l'utilisation des contraceptifs et la communication entre maris et femmes », il est important que les programmes de planification familiale du Maghreb incitent les hommes au dialogue.

    Leur responsabilité doit être redéfinie pour que ces décisions soient prises à égalité entre la femme et l'homme, garantissant ainsi une contraception efficace et un meilleur équilibre familial.

    Mots-clés Pascal : Planning familial, Contraception, Avortement, Stérilisation, Relation conjugale, Maghreb

    Mots-clés Pascal anglais : Family planning, Contraception, Abortion, Sterilization, Marital relation, Morocco, Algeria, Tunisia

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Code Inist : 002B30A. Création : 199406.