logo BDSP

Base documentaire


Votre avis nous intéresse

Le réseau BDSP met en oeuvre un projet d'innovation et d'amélioration de ses services, dans le souci constant de proposer des contenus de qualité adaptés aux besoins des utilisateurs.

Identifier de nouvelles sources de financements est la condition nécessaire pour assurer la poursuite et la pérennité de cet outil unique qu'est la BDSP, tout en le faisant évoluer.

Pour définir un nouveau modèle économique, nous avons besoin de votre avis : merci de répondre à notre enquête (temps estimé : 5 minutes).

Participer maintenant
Participer plus tard J'ai déjà participé

  1. Contribution à l'étude des arboviroses sur l'île de la Réunion: enquête séro-épidémiologique.

    Thèse/mémoire - En français

    Traduction en anglais : Contribution to knowledge about arboviruses at the Reunion island: sero-epidemiological study.

    Congrès, , 1993.

    Une étude de la séroprévalence des arboviroses à Flaviviridae a été entreprise sur l'île de la Réunion. 2507 sérums humains, prélevés en 1987 sur un échantillon randomisé de la population réunionnaise, ont été testés à l'aide de la réaction d'inhibition de l'hémagglutination vis-à-vis des 5 antigènes suivants: fièvre jaune, dengue de type 1, dengue de type 2, West Nile et Wesselsbron. 113 sérums provenant de diverses espèces animales, récoltés en 1989, ont été étudiés avec la même technique et la même batterie d'antigènes.

    Des commémoratifs individuels, recueillis lors de l'enquête de 1987, et les résultats d'une autre enquête à la Réunion datant de 1971 (F. RODHAIN) ont été exploités en corrélation avec nos résultats sérologiques.

    La prévalence globale trouvée en 1987 (42,68%) est significativement plus élevée que celle constatée en 1971 (16,5%). Les réactions multivalentes représentent pratiquement les trois quarts des réponses positives.

    Aucune focalisation précise n'est relevée.

    Deux phénomènes semblent à l'origine de ces positivités: d'une part une épidémie sévère de dengue sur l'île en 1977-1978, d'autre part la circulation probable d'un (voire de plusieurs) flavivirus dans cette région.

    Des éléments d'ordre épidémiologique sont en faveur d'un virus de type dengue ou West Nile.

    Parmi les facteurs de risque étudiés, le sexe, la profession et le contact avec les espèces animales recensées semblent sans effet sur le taux de positivité.

    Mots-clés Pascal : Arbovirus, Virus, Flaviviridae, Ile Réunion, Iles Océan Indien, Homme, Sérologie, Epidémiologie, Facteur risque

    Mots-clés Pascal anglais : Arbovirus, Virus, Flaviviridae, Reunion, Indian Ocean Islands, Human, Serology, Epidemiology, Risk factor

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 94-0346919

    Code Inist : 002B05A02. Création : 199406.