logo BDSP

Base documentaire


  1. Intérêt et limites de l'autopsie en médecine périnatale. Plaidoyer pour un bilan perimortem complet.

    Article - En français

    Traduction en anglais : Autopsy in perinatal deaths.

    L'ensemble des autopsies pratiquées chez les nouveau-nés décédés et les mort-nés observés pendant 3 ans en Ille-et-Vilaine a été étudié par un groupe multidisciplinaire réunissant pédiatres, obstétriciens, sages-femmes, généticiens, médecins de PMI et anatomopathologiste.

    Sur 128 nouveau-nés et 207 mort-nés, 90 nouveau-nés (72%) et 107 mort-nés (51,6%) ont pu être autopsiés.

    Parmi le nouveau-nés décédés, 28% des autopsies apportent des faits nouveaux, 64% confirment des faits connus; il n'est pas possible de conclure dans les autres cas.

    Chez les mort-nés au contraire, 24% des autopsies sont contributives, 10% confirment des faits connus et 65% ne permettent pas de conclure.

    Mots-clés Pascal : Mortalité, Nouveau né, Homme, Anatomopathologie, Autopsie

    Mots-clés Pascal anglais : Mortality, Newborn, Human, Pathology, Autopsy

    Logo du centre Notice produite par :
    Inist-CNRS - Institut de l'Information Scientifique et Technique

    Cote : 93-0412826

    Code Inist : 002B27B11. Création : 199406.