logo BDSP

Base documentaire


  1. Les dermatoses aéroportées : revue de la littérature à propos de 9 observations.

    Thèse/mémoire - En français

    Devant une dermatose des parties découvertes atteignant le visage, cou, dos des mains, avant-bras, il y a lieu de rechercher la mise en cause d'un agent étiologique aéroporté c'est à dire véhiculé par l'air (substances pulvérulantes, aérosols, gaz, vapeurs).

    Néanmoins, d'autres diagnostics devront être éliminés.

    L'étude basée sur 9 observations relevées à l'hôpital Rothschild ainsi que sur l'examen de la littérature a permis d'identifier plusieurs types de dermatoses aéroportées irritatives, allergiques et urticariennes et d'établir une revue des agents étiologiques rencontrés.

    L'établissement du diagnostic de « dermatose aéroportée » ne relève que d'une forte présomption établie sur un faisceau d'arguments tirés de l'interrogatoire du patient, de la topographie de ses lésions cutanées, de leur chronologie, de leur aspect, de leurs circonstances d'apparition, de l'existence de troubles extra-cutanés associés, de la réalisation de tests cutanés ou épicutanés en s'assurant de la pertinence des résultats positifs obtenus.

    La dermatose peut être exclusivement aéroportée, mais s

    Mots-clés Pascal : Peau pathologie, Allergie, Eczéma, Littérature grise

    Mots-clés Pascal anglais : Skin disease, Allergy, Eczema, Grey literature

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Code Inist : 002B30A. Création : 199406.