logo BDSP

Base documentaire


  1. Faut-il recommander le dépistage du carcinome de la prostate ?

    Article - En français

    Le but du dépistage précoce d'une tumeur est bien entendu de réduire la mortalité qui lui est liée.

    Le cancer de la prostate est une tumeur qui a une très grande prévalence dans la population, mais qui ne sera responsable du décès du malade que dans un faible pourcentage de cas.

    Le risque d'un dépistage très actif est donc de découvrir une majorité de petites tumeurs sans signification clinique et d'entraîner un surtraitement et une morbidité iatrogène pouvant aller jusqu'à un accroissement de la mortalité globale.

    Par conséquent, un dépistage systématique du cancer de la prostate n'est actuellement pas recommandé.

    (résumé d'auteur).

    Mots-clés Pascal : Dépistage, Tumeur maligne, Prostate, Prévalence, Incidence, Diagnostic, Traitement, Maladie, Iatrogène, Coût, Suisse, Analyse avantage coût, 1992

    Mots-clés Pascal anglais : Screening, Malignant tumor, Prostate, Incidence, Diagnosis, Treatment, Disease, Iatrogenic, Costs, Switzerland, Cost benefit analysis

    Logo du centre Notice produite par :
    ORSRA - Observatoire Régional de la Santé de Rhône-Alpes

    Cote : 690101034

    Code Inist : 002B30A11. Création : 199406.