logo BDSP

Base documentaire


  1. Recueil et conservation du sperme chez des malades cancéreux soumis à un traitement stérilisant.

    Thèse/mémoire - En français

    L'autoconservation de sperme permet de préserver la fertilité lors des traitements anticancéreux.

    Est-elle la juste réponse aux aspirations de l'homme malade ?

    Comment l'autoconservation intervient-elle dans la dynamique des couples ?

    La garde, la gestion, l'utilisation des paillettes : comment la responsabilité du médecin est-elle impliquée dans leurs conséquences et comment les gère-t-il ?

    Après le décès du patient peut-il exister un droit à l'insémination post mortem ?

    Au delà de nos interrogations c'est la qualité de la pratique qui est en jeu.

    A travers elles, c'est la question de la vérité qui doit être pensée.

    L'autoconservation bouleverse les valeurs sociales fondamentales.

    Nous devons donc nous interroger sur la responsabilité de la société et nous demander quelle est l'opportunité de légiférer sur ces questions ?

    A partir d'un questionnaire rempli par les patients, ce travail cherche des réponses à ces questions d'ordre éthique.

    (résumé auteur).

    Mots-clés Pascal : Ethique, Médecine, Insémination artificielle, Stérilité, Tumeur maligne, Responsabilité professionnelle, Médecin

    Mots-clés Pascal anglais : Ethics, Medicine, Artificial insemination, Sterility, Malignant tumor, Occupational responsability, Physician

    Notice produite par :
    CHUSA - Centre de Documentation en Santé Publique - Faculté Saint-Antoine

    Code Inist : 002B30A09. Création : 199406.