logo BDSP

Base documentaire


  1. De l'enfermement à l'ouverture ou comment passer d'un dépôt de mendicité à un C.H.R.S. de droit commun.

    Thèse/mémoire - En français

    Ancien pénitencier pour les vagabonds, ex dépôt de mendicité pour les pauvres, le Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers est encore davantage connu aujourd'hui du grand public sous son ancien nom : la « Maison de Nanterre ».

    Etablissement centenaire, service non personnalisé de la Préfecture de Police, fortement marqué par son histoire, l'institution était encore considérée, jusqu'à ces dernières années, comme un asile de charité ou un lieu d'enfermement pour les personnes sans abri et sans ressources.

    La réalité, en cette fin du XXe siècle, est singulièrement plus complexe.

    Composée d'un Centre d'accueil, d'un hospice et d'un hôpital, la « Maison de Nanterre » est devenue par la loi du 13 janvier 1989 un établissement public autonome à vocation sanitaire et sociale.

    Cette reconnaissance juridique implique la transformation de l'institution en général, du Centre d'accueil en particulier.

    Chargée de la direction de la partie « Centre d'hébergement et de réinsertion sociale », il importait, après avoir défini l'identité de cette structure, d'élaborer un projet d'établissement et de proposer des stratégies pour réorienter la finalité et les missions du C.H.R.S. et lui conférer les caractères d'un établissement de droit commun s'inscrivant comme partenaire d'un dispositif de lutte contre l'exclusion et la grande pauvreté.

    C'est l'objet du travail de ce mémoire.

    Mots-clés Pascal : Pauvreté, Histoire, CHRS, Projet entreprise, Partenariat, Restructuration

    Mots-clés Pascal anglais : Poverty, History, Reception centre for the homeless, Business strategy, Collaboration between services and institutions, Redeployment

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de la santé publique (devenue EHESP)

    Cote : OT93/0065

    Code Inist : 321. Création : 199406.