logo BDSP

Base documentaire


  1. Propositions pour la protection contre le bruit nocturne.

    Article - En français

    Le bruit intermittent provoque des réactions plus fortes qu'un bruit continu.

    C'est pourquoi on doit déterminer séparément des valeurs limites pour ces deux situations acoustiques.

    Les propositions pour les bruits continus se fondent sur des expériences en laboratoire et in situ.

    Le risque admissible pour le bruit intermittent a été calculé avec des résultats de diverses expériences par le niveau sonore maximum et par le nombre des événements.

    Si le nombre augmente, le niveau sonore doit diminuer.

    Mots-clés Pascal : Bruit, Nuisance acoustique, Sommeil, Prévention, Trouble sommeil, Nuit, Population, Risque élevé, Suisse, 1991, Valeur référence

    Mots-clés Pascal anglais : Noise, Noise pollution, Sleep, Prevention, Sleep disorder, Night, Population, High risk, Switzerland, Health indicator reference value

    Logo du centre Notice produite par :
    ORSRA - Observatoire Régional de la Santé de Rhône-Alpes

    Cote : RAM690100720

    Code Inist : RAMI. Création : 199406.