logo BDSP

Base documentaire


Fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019. En savoir plus...

  1. Fulltext. Reste à charge et santé. Dossier.

    Article (Document papier) - En français

    Fulltext.

    Les restes à charge après remboursement de l'assurance maladie obligatoire, représentent près du quart des dépenses de santé.

    Ticket modérateur, forfait journalier, participations forfaitaires, dépassements d'honoraires, ils varient selon les types de soins.

    Ils peuvent être un frein à l'accès aux soins, voire des renoncements pour contraintes financières.

    Outre sanitaires, les conséquences peuvent être professionnelles et sociales.

    Ces restes à charge sont payés par une assurance maladie complémentaire ou par les ménages.

    Après remboursement des assurances complémentaires, la part directement à la charge des patients est de 7%. Ils existent depuis la création de la Sécurité sociale - ticket modérateur - et se sont accrus au fil du temps : forfait journalier, participations forfaitaires, déremboursements de médicaments, dépassements d'honoraires.

    Mots-clés Pascal : Assurance maladie, Dépense, Santé, Ménage, Définition, Réglementation, Historique, Etude comparative, Médicament, Dent, Soin, Optique, Régulation, France, Accessibilité, Inégalité, Niveau vie, Honoraires, Immigrant, Tumeur maligne, Refus, Pauvreté, Besoin

    Mots-clés Pascal anglais : Health insurance, Expenditure, Health, Household, Definition, Regulation, Case history, Comparative study, Drug, Tooth, Care, Optics, Regulation(control), France, Accessibility, Inequality, Standard of living, Fees, Immigrant, Malignant tumor, Denial, Poverty, Need

    Logo du centre Notice produite par :
    EHESP - Ecole des hautes études en santé publique

    Cote : 323744, ADS, ADSP

    Code Inist : 002B30A11. Création : 27/07/2018.



Fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019

Nous avons le regret de vous informer de la fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019. Du 1er janvier au 30 juin 2019, le site et ses services resteront accessibles mais ne seront plus alimentés, ni mis à jour. En savoir plus...