logo BDSP

Base documentaire


Fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019. En savoir plus...

  1. Fulltext. Prescription des antibiotiques chez l'enfant de moins de 5 ans par les médecins généralistes des établissements de soins de santé primaires de la Préfecture de Salé.

    Thèse/mémoire (Document internet) - En français

    Fulltext.

    Contexte

    Les antibiotiques ont transformé le pronostic des maladies bactériennes, leur rôle a été déterminant dans la baisse de leur fréquence.

    Malheureusement, un des effets obligatoires et non voulus de ces médicaments est de favoriser l'émergence et la diffusion dans la population de bactéries ayant acquis des résistances aux antibiotiques.

    Au Maroc, l'information sur la prescription des antibiotiques dans les soins primaires et particulièrement chez l'enfant de moins de 5 ans n'est pas disponible.

    L'objectif de notre étude est d'explorer le degré de prescription des antibiotiques par les médecins généralistes des établissements de soins de santé primaires de la préfecture de Salé chez l'enfant de moins de cinq ans et d'en analyser les déterminants.

    Population et Méthode

    Il s'agit d'une étude transversale, descriptive à visée analytique avec une approche mixte.

    L'approche quantitative a concerné l'analyse de 449 ordonnances prescrites et de 69 questionnaires auto-administrés aux prescripteurs concernant leurs connaissances sur les antibiotiques et les facteurs qui influencent leurs prescriptions.

    L'approche qualitative a fait appel à des entretiens semi-directifs avec 16 médecins prescripteurs et 24 parents d'enfants de moins de 5 ans dans le but d'approfondir certains aspects.

    L'étude a été menée entre mars et mai 2017.

    Résultats

    Les antibiotiques représentaient 63,7% de l'ensemble des ordonnances prescrites.

    Elle est de 85,4% parmi l'ensemble des infections diagnostiquées.

    Les bêta-lactamines ont été les antibiotiques les plus prescrits (66,5%) suivis des sulfamides (19%). L'évaluation de l'antibiothérapie a montré qu'elle a été non justifiée dans 54% des prescriptions.

    Elle est non conforme dans 95% des cas selon les recommandations de la PCIE et non conforme dans 83% des cas selon le GAP (Somipev 2017).

    Cette non-conformité était à cause de molécules non adaptée, de posologie non adaptée et d'une durée de traitement excessive ou insuffisante.

    Seuls la nature de la maladie et le milieu d'exercice étaient associés significativement à la prescription des antibiotiques.

    Conclusion

    Les antibiotiques sont encore trop souvent prescrits de manière inappropriée.

    Des efforts sont nécessaires afin d'éduquer parents et médecins à une prescription plus raisonnée.

    L'amélioration de la démarche diagnostique, de la formation à la faculté de médecine et de la formation continue sont primordiales.

    (R.A.).

    Mots-clés Pascal : Antibiotique, Enfant, Maroc, Médecin généraliste, Prescription, Soin santé primaire

    Mots-clés Pascal anglais : Antibiotic, Child, Morocco, General practitioner, Prescription, Primary health care

    Logo du centre Notice produite par :
    ENSP - Ecole nationale de santé publique - Rabat - Maroc

    Cote : MEM/418/10030

    Code Inist : 002B30A01. Création : 30/11/2017.



Fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019

Nous avons le regret de vous informer de la fermeture du portail BDSP le 1er juillet 2019. Du 1er janvier au 30 juin 2019, le site et ses services resteront accessibles mais ne seront plus alimentés, ni mis à jour. En savoir plus...